Les managers travaillent jusqu'à 18 heures par jour

Les managers travaillent jusqu'à 18 heures par jour
Les managers travaillent jusqu'à 18 heures par jour
Les managers équipés d'un smartphone ont des horaires à rallonge. Connectés en permanence, ils travaillent dès le réveil et jusqu'au soir. Une étude du Center for Creative Leadership suggère que les smartphones sont une « laisse électronique » reliant toujours les managers et les cadres à leur travail. Au final, certains sont connectés de 13,5 à 18,5 heures par jour. Inquiétant.
A lire aussi
Cancer du sein : une heure de marche par jour pour réduire le risque
sport
Cancer du sein : une heure de marche par jour pour...

Managers, pour votre bien-être, lâchez vos smartphones. Appels professionnels, emails incessants, agenda électronique envoyant des alarmes à tout va : avoir un smartphone oblige à travailler en permanence, même une fois sorti du bureau. Une étude du Center for Creative Leadership résume la situation : les managers « commencent à travailler à 6 heures du matin, souvent avant leur première tasse de café. Ils travaillent en continu sans véritables pauses pour petit-déjeuner et déjeuner, et souvent sans s’arrêter pour dîner. Le travail continue jusqu’à ce qu’ils aillent se coucher, souvent à 23 heures ou minuit ». De quoi risquer le burn out.

Le smartphone, une « laisse électronique »

Car quand on est connecté de 13,5 à 18,5 heures par jour, il reste peu de place pour la vie privée, qu’il s’agisse d’activités plaisantes (passer du temps en famille, s’adonner à un hobby, faire du sport) ou nécessaires (repas, hygiène, tâches ménagères). Être connecté en permanence est devenu la norme, c’est ce qui est attendu des dirigeants. L’étude, menée auprès de 483 cadres ou managers, pointe du doigt une forme de « laisse électronique ». 78% des sondés ont un smartphone pour avoir des horaires de travail flexibles. Sauf qu’au lieu de les aider à réduire le temps passé à leurs tâches professionnelles, les smartphones augmentent leur amplitude horaire de travail, grignotant au passage sur leur temps de repos. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les dirigeants ou cadres ayant un smartphone sont 60% à travailler entre 13,5 et 18,5 heures par jour, tandis que sans smartphone, ils ne sont que 29% à avoir cette disponibilité.

>> À lire : être sous l'eau, la nouvelle norme ? <<

« Certains travailleurs ont l’impression qu’une journée n’a jamais de fin », déplore Peggy Klaus, spécialiste des méthodes de leadership. Interrogée par Business Insider, elle déplore qu’un ressentiment se crée à l’égard de l’employeur. D’après l’étude, le smartphone n’est pourtant pas à blâmer. Au contraire, ce sont les méthodes et les habitudes de travail qui pèchent.

VOIR AUSSI

5 bonnes raisons de partir tôt du bureau
Télétravail, homeshoring, coworking : comment travailler autrement ?
Comment être un parfait manager en 6 leçons