Recrutement par cooptation : gagnez de l'argent en mettant en relation entreprises et candidats

Recrutement par cooptation : gagnez de l'argent en mettant en relation entreprises et candidats
Recrutement par cooptation : gagnez de l'argent en mettant en relation entreprises et candidats
Le recrutement par cooptation n'a rien de nouveau. Mais désormais, elle devient une technique d'embauche à part entière grâce aux réseaux sociaux. Une start-up, « My Job compagny », a décidé d'en faire le concept de son entreprise. Ainsi, on peut désormais se faire payer pour mettre en relation un ami et une entreprise. Explications.
A lire aussi


Pour recruter les meilleurs salariés, beaucoup d’entreprises font appel à la cooptation. Ainsi les employés ouvrent leur propre carnet d’adresses pour mettre en relation leurs connaissances et les entreprises. Une start-up « My job Compagny » a décidé d’en faire le concept de son entreprise en utilisant la puissance des réseaux sociaux. Ainsi, comme dans certaines sociétés où les salariés sont récompensés par une prime ou des chèques cadeaux pour leur entremise, les intermédiaires peuvent gagner de l’argent, si le bon candidat est trouvé.

« On peut gagner en moyenne 800 euros sur un recrutement »

« Aujourd’hui, on peut gagner en moyenne 800 euros sur un recrutement », expliquait ainsi Grégory Herbé, l'un des trois co-fondateurs, au micro de Franceinfo. « Les offres commencent autour de d’une dizaine d’euros et peuvent monter jusqu’à plusieurs milliers : 2000 euros, c’est notre maximum enregistré jusqu’à aujourd’hui », a-t-il ainsi ajouté. Le principe pour les entremetteurs ? Ils s’inscrivent sur le site, donnent un certain nombre d’informations sur leur réseau et reçoivent ensuite des offres d’emplois qu’ils peuvent diffuser sur Twitter, Facebook, LinkedIn, Viadeo etc…

>> 7 conseils pour trouver un job via les réseaux sociaux <<

Et si la start-up développe ce concept en France, il est déjà très répandu aux États-Unis, où développer son réseau est un « sport national », explique Grégory Herbé. Ainsi, certains en ont fait leur métier et gagneraient 20 000 à 30 000 dollars par mois.

VOIR AUSSI

Comment utiliser Twitter dans le cadre professionnel : 3 conseils d'expert
Six bonnes raisons de ne pas devenir ami avec son boss sur les réseaux sociaux
Comment trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux ?
Six conseils pour rechercher discrètement un emploi quand on est en poste

Dans l'actu