Être ami avec son boss, impossible selon un salarié sur deux

Être ami avec son boss, impossible selon un salarié sur deux
Être ami avec son boss, impossible selon un salarié sur deux
Alors que plus de neuf salariés sur dix considèrent qu'il est fréquent de se faire des amis au bureau, selon un sondage OpinionWay pour les éditions Tissot publié mardi, ce chiffre plonge à quatre sur dix lorsqu'on parle de supérieur hiérarchique. Pour se lier d'amitié au bureau, mieux vaut ne pas être chef ?
A lire aussi


Oui, l’amitié au bureau, c’est possible. Selon un sondage OpinionWay pour les éditions Tissot publié mardi, plus de neuf salariés sur dix considèrent qu’il est fréquent de se faire des amis au travail. Comment ? Grâce aux pauses café-thé-cigarettes-déjeuner pardi ! Une idée partagée par 74% des sondés, qui voient aussi de bonne occasion de se lier d’amitié en dehors du travail (64%). 39% pensent, enfin, que le copinage est plus facile quand une équipe est composée de personnes du même âge.

65% des sondés pensent qu’ils peuvent se lier d’amitié avec leurs clients

Mais alors que l’amitié au travail est considérée comme une bonne chose pour gérer les situations difficiles ou pour « faire passer » les décisions (76%), l’idée d’être ami avec son supérieur hiérarchique suscite moins d’enthousiasme. Ainsi, seuls quatre salariés sur dix pensent qu’on peut nouer des relations d’amitié avec son boss. Un chiffre d’autant plus bas, que les sondés sont tout de même 65% à estimer qu’ils peuvent devenir ami avec leurs clients et 64% avec leurs fournisseurs.

Seuls 28% des sondés accepteraient leur chef sur les réseaux sociaux professionnels

Et le constat est le même sur les réseaux sociaux. Alors que 63% des sondés accepteraient d’être demandé comme ami par un collègue sur Facebook, ils ne seraient que 22% à l’approuver de la part de leur supérieur hiérarchique. Et même sur les réseaux sociaux professionnels, cette idée semble les déranger : 54 % acceptent leurs collègues sur Vidéo ou Linkedin mais seuls 28 % leur chef !

VOIR AUSSI

Amour au travail : 3 conseils pour gérer une relation
Trois bonnes raisons d'adopter la pause thé au bureau
Comment gérer ses émotions au travail ?
Les nouveaux modèles de travail : quand bien-être rime avec compétitivité

Dans l'actu