Le matching : ou comment trouver un nouveau travail sans chercher

Le matching : ou comment trouver un nouveau travail sans chercher
Le matching : ou comment trouver un nouveau travail sans chercher
Le principe est celui d'un site de rencontre... entre candidats et employeurs. Le matching (de match, se rencontrer en anglais), est une nouvelle technique de recrutement qui débarque en France et pourrait révolutionner le marché du travail. Explications.
A lire aussi


Depuis 4 ou 5 ans, un nouveau type de sites de rencontres se développent sur le net. Qapa.fr, Metéojob, sont des sites d’emploi qui pratiquent « le matching de compétences ». L’idée ? Les candidats et les entreprises se créent un profil en indiquant leur recherche, leurs compétences mais aussi leur goût. Un puissant algorythme fait ensuite le reste. Ainsi, « au lieu de rechercher par mot clefs, le candidat va s’inscrire et automatiquement le système va trouver les annonces qui correspondent le mieux à son profil », expliquait lundi Marko Vujanisovic, président de Météojob, au micro de Franceinfo.

« En France, il y a 1000 métiers et 8000 manières de les appeler »

A chaque nouveau candidat, le site lance ainsi 1 million de calculs et identifie grâce aux mots-clefs qu’il aura sélectionnés entre 10 et 50 annonces potentiellement intéressantes : des plus attendues aux plus étonnantes. Car, la grande nouveauté de cette technique est de proposer à chacun des postes auxquels il n’aurait peut-être pas pensé. « Nous rapprochons le monde de l’entreprise et les candidats qui ne parlent pas toujours le même langage. En France, il y a 1000 métiers, 8000 manières de les appeler et 15 000 passerelles ! », note Marko Vujanisovic.

>> Recrutement par cooptation : gagnez de l'argent en mettant en relation entreprises et candidats <<

L’intérêt de la technique est donc multiple : non seulement, on postule mieux mais en plus on comble les métiers pénuriques. Marko Vujanisovic estime, en effet, que sur les 400 000 emplois non pourvus en France, 25% sont liés à un défaut de mise en relation. C’est donc 100 000 emplois supplémentaires qui pourraient trouver preneurs en quelques clics. Une révolution pour le marché du travail, selon le président de Météojob : « Ces techniques sont en train de transformer le recrutement sur Internet, mais pas seulement, elles devraient aussi transformer Pôle Emploi, les agences de placement et d’intérim, car ce sont des techniques stratégiques qui permettent plus d’efficacité ! ».

VOIR AUSSI

7 conseils pour trouver un job via les réseaux sociaux
Recrutement : les pires critères sexistes des employeurs
Slasheurs : un nouveau mode d'emploi
5 clés pour changer de job sans se tromper