Retour au boulot : 5 étapes pour un atterrissage en douceur

Retour au boulot : 5 étapes pour un atterrissage en douceur
Retour au boulot : 5 étapes pour un atterrissage en douceur
Le temps des grasses matinées, des siestes et des longues soirées à refaire le monde sans se soucier du lendemain touche à sa fin. Plutôt que de paniquer, voire de développer une sale phobie professionnelle à l'évocation de la rentrée, préparez votre retour en douceur, histoire d'amortir la chute. Avant de récupérer vos bagages, Terrafemina vous donne les clés pour atterrir en douceur.
A lire aussi

Reprenez un rythme horaire décent

Une semaine avant la rentrée, on commence à se recaler dans un rythme « normal » : parents et enfants reprennent l’habitude de se coucher plus tôt et, surtout, d'avancer progressivement l’heure du réveil. Oui, c’est dur, mais moins que de passer du jour au lendemain des tartines de confiture à 11h du matin au soleil à la sonnerie stridente, aux aurores, d’un portable et la perspective d’un plongeon en pleine foule urbaine… Mettez votre réveil, même à 10h30, et décalez sa sonnerie quotidiennement jusqu’à atteindre votre objectif.

Préparez vos affaires

Comme pour la rentrée des classes, préparez tout la veille, histoire de vous éviter un gros coup de stress dès le premier jour. Videz les valises même s’il est tard, préparez votre tenue pour le lendemain, vérifiez que vous avez encore les quelques denrées de première nécessité dans vos placards (café, lait, pain) pour votre petit-déjeuner du lendemain, rechargez votre portable et, pour les Parisiens, votre pass Navigo. Ce serait dommage de grogner dans la file d'attente devant les machines dès le premier jour, et de louper votre rentrée pour une erreur de débutante. Un conseil : essayez de ne pas rentrer la veille. L’idéal : vous laisser un week-end pour tout ranger, vous coucher tôt et réapprivoiser cet environnement hostile qui vous rappelle votre boulot.

Le jour J : arrivez tôt

Autant pendant l’année, vous aimez bien jouer avec la montre en grapillant certains matins quelques minutes sur votre horaire habituel, autant ce jour-là, n’hésitez pas à arriver pile à l’heure, voire un peu avant, pour vous mettre tout de suite sur de bons rails. Ce petit moment de tranquillité au bureau, lorsque vous êtes seule et détendue dans un silence précieux, vous sera fort utile pour affronter le brouhaha et les questions enthousiastes des collègues rentrés plus tôt, qui pourront s’avérer perturbantes pour l’être zen et déconnecté que vous êtes devenue durant vos congés reposants (« Saluuuut ! ALORS CES VACANCES ? Bien ? Génial ? T’étais où déjà ? T’es pas très bronzée ! Il a pas fait beau ? T’as l’air crevée... »).

Débroussaillez votre boîte mail

10 492, c’est le chiffre qu’indique le compteur de mails de votre boîte de réception (on exagère à peine). Pour ne pas passer votre journée à faire un tri fastidieux au lieu d’aller à l’essentiel, organisez-vous. Commencez par élaguer en jetant prestement newsletters, points météo et autres mails périmés. Ensuite, foncez sur ceux qui contiennent l’inquiétant point d’exclamation rouge, et mettez-les de côté. Il y a fort à parier qu’ils aient un caractère plus ou moins urgent...  Enfin, extrayez le dernier mail en date d’un échange qui dure pour supprimer méthodiquement ceux qui l’ont précédé. Vous devriez déjà y voir plus clair. Si la forêt vous paraît encore trop broussailleuse, vous pouvez toujours créer des catégories si votre messagerie le permet.

Faites-vous un déjeuner entre collègues

Le jour de la rentrée n’est pas le meilleur d’entre tous pour vous prévoir un gros dèj entre copines à l’autre bout de la ville. Organisez plutôt un déjeuner entre collègues, histoire de renouer des liens, et de glaner des infos. Les absents ont toujours tort, c’est bien connu, alors autant que vous soyez rapidement au courant des éventuels couacs survenus en votre absence, surtout si vous y avez été associée de près ou de loin (malgré ou à cause du fait que vous n’ayez pas été là). Le soleil de fin d’été aidant, la bonne humeur suscitée par ces retrouvailles en terrasse devrait installer une ambiance chaleureuse dans l’équipe, laquelle rendra votre retour beaucoup moins douloureux.

Vous voilà maintenant parée pour un atterrissage en douceur. Ici votre commandement de bord, veuillez attacher vos ceintures et regagner vos places, nous allons amorcer notre descente vers le bureau. La température au sol est de 12°C. Nous vous souhaitons une bonne fins de vacances et un agréable retour sur votre lieu de travail.

Crédit photo : iStockphoto


VOIR AUSSI

Top 7 des mails de bureau à éviter
5 astuces pour lever le pied en vacances
Entreprise : quelles sont les limites entre vie privée et vie pro ?
De retour de vacances, savez-vous préserver votre beauté ?