Photoshop dans la pub : les Anglais censurent, pourquoi pas nous ?

Photoshop dans la pub : les Anglais censurent, pourquoi pas nous ?
Photoshop dans la pub : les Anglais censurent, pourquoi pas nous ?
Une pub pour un mascara Dior a été interdite par l'autorité de régulation de la publicité britannique. En cause, les cils très volumineux et invraisemblables de Nathalie Portman, soit une retouche Photoshop jugée un peu trop « spectaculaire ». Le cas n'est pas isolé, pourtant la Grande-Bretagne se trouve bien seule pour faire la guerre à la photo mensongère.
A lire aussi
Valérie Petit : "Pourquoi j'ai déposé l'amendement 'parent 1-parent 2'"
News essentielles
Valérie Petit : "Pourquoi j'ai déposé l'amendement...


Le Black Swan voulait garder ses yeux de braise. L’esprit de la pub Dior censurée par l’ASA (Advertising Standards Authority) était bien de vendre un regard d’oiseau, mais avec des cils ultra-fins et volumineux. L’autorité de régulation de la publicité britannique a mis le holà, suite à une plainte du concurrent L’Oréal qui s’est insurgé contre une publicité qui « accentuait de manière exagérée les effets du produit ». Derrière cette interdiction, c’est bien Photoshop qui est en cause et Dior ne cherche pas à s’en cacher. La marque de cosmétiques haut-de-gamme estime que sa clientèle s’attend à ce que les photos de ses campagnes pour des produits de beauté soient retravaillées par des stylistes et des photographes. En l’occurrence, la marque explique que Nathalie Portman ne portait pas de faux-cils pour cette campagne, mais qu’on avait bien utilisé Photoshop pour accentuer le volume des cils.

Des précédents, outre-Manche seulement ?

Une victoire pour le plaignant L’Oréal, qui joue sans vergogne le rôle du vil délateur. Le groupe de cosmétiques a lui-même été épinglé plusieurs fois pour « Photoshopage abusif » par l’ASA. Julia Roberts, Christy Turlington et Rachel Weisz avaient été un peu trop déridées par le logiciel… Aux États-Unis, une adolescente a récemment gagné son combat contre la retouche dans le magazine Seventeen en recueillant 84 000 signatures pour que Photoshop soit plus modérément utilisé par la rédaction du journal.

Les polémiques autour de la retouche abusive semblent ainsi de plus en plus fréquentes et rapprochées, si bien qu’on peut se demander si un jour la pub ne sera pas débarrassée de ses perfections surréalistes. N’y comptons pas trop, si l’ASA semble prendre le problème à bras-le-corps, il n’en est pas de même côté français. L’ARPP, autorité de régulation professionnelle de la publicité en France, s’est jusqu’ici abstenue en justifiant que les consommatrices n’étaient pas dupes de ces retouches. Le sujet revient néanmoins régulièrement sur la table, et s’était même imposé dans l’Hémicycle en 2009 avec la proposition de loi de la députée UMP Valérie Boyer, visant à signaler les photographies d’images corporelles retouchées. La proposition avait finalement été rejetée. Avantage aux Anglais.

Les pubs censurées par l’ASA en Grande-Bretagne :

L'Oréal censuré

l'Oréal censure

Julia Roberts censure

VOIR AUSSI

Une campagne pour limiter la retouche des photos de mannequins
Parodie : Photoshop, le produit de beauté le plus efficace - Vidéo
L’Oréal : Julia Roberts et Christy Turlington censurées pour publicité mensongère

Dans l'actu