Cosmétiques maison : comment faire son savon exfoliant ?

Cosmétiques maison : comment faire son savon exfoliant ?
Cosmétiques maison : comment faire son savon exfoliant ?
Dans le secteur de l'alimentation, de la santé, de la coiffure ou des cosmétiques, le retour au naturel est la tendance du moment. Mais s'il semble facile de préparer une infusion pour soigner un mauvais rhume, est-il aussi simple de fabriquer soi-même ses produits de beauté ? Nous avons fait le test. Première étape : le savon exfoliant…
A lire aussi


Les émissions de télévision ont eu raison de nous. À force de les voir vanter les bienfaits des cosmétiques « home made », nous avons voulu nous assurer que confectionner des soins pour le visage de nos blanches mains s’avérait aussi facile que l’on voulait bien nous le faire croire. Armées d’un appareil photo, d’un bloc-notes et d’un stylo, nous nous rendons donc rue de l’Arbalète (Paris V), pour participer a un atelier de l’enseigne Aroma-Zone, dispensé par Isabelle Rocher, naturopathe de profession.

Thème du jour : les soins fruités. Nous avons la délicate mission de réaliser un savon exfoliant à la pomme, à la poire et à l’amande, une crème vitaminée à la pomme, au kiwi et à la cranberry ainsi qu’un gommage à la noix de coco, au bambou et au citron vert. Le programme annoncé, Isabelle enchaîne en nous expliquant les vertus des cosmétiques faits maison. « Ils sont plus efficaces que ceux vendus dans le commerce car les actifs sont plus concentrés », affirme-t-elle, avant d’ajouter : « des actifs que chacun peut d’ailleurs doser à sa convenance, pour des cosmétiques sur-mesure ». De plus, dans un contexte de méfiance vis-à-vis des laboratoires pharmaceutiques, « ces produits de beauté offrent une sécurité accrue car ils ne contiennent que des ingrédients bio ou naturels ».

Après quelques ultimes recommandations – comme le fait d’effectuer un test d’allergie dans le creux du coude 24 heures avant d’utiliser les produits ou de respecter scrupuleusement les dosages -, nous sommes invitées à nous laver les mains et à désinfecter nos ustensiles et plans de travail. Vingt minutes après avoir poussé la porte de l’atelier nous sommes fin prêtes à confectionner notre premier produit de beauté : un savon exfoliant.

Matériel nécessaire pour faire votre savon

2 petits bols
Mini-fouet ou spatule
Balance de précision
Moule à savon en plastique

Ingrédients

ingrédients pour savon exfoliant maison

75,5 g de base de savon « Melt & Pour » blanche aux huiles bio
0,04 g de chlorophylle en poudre
1,2 g d’extrait de pomme en poudre
3,2g d’extrait aromatique de poire
0,08 g (soit 3 gouttes) d’huile essentielle d’amande amère
2,5 g de coque de noix en poudre

Mode opératoire

faire un savon exfoliant maison

1 - Faire fondre au bain-marie, à feux doux, la base de savon « Melt & Pour » puis la retirer du feu.
2 - Pendant ce temps, dans un récipient, pré-mélanger l’extrait de pomme en poudre pour une meilleure dissolution de celui-ci.
3 - Une fois la base de savon fondue, y ajouter le mélange de poudre de pomme et d’eau, la chlorophylle, l’extrait aromatique de poire, l’huile essentielle d’amande amère et la coque de noix en poudre.  
4 - Couler la préparation dans son moule. La faire très légèrement réchauffer si cette dernière est devenue trop épaisse ; il faut obtenir une pâte onctueuse.
5 - Laisser durcir le savon avant de le démouler (il est possible de le placer quelques heures au congélateur pour qu’il durcisse plus rapidement), puis le laisser sécher environ 24 heures avant utilisation.

Résultat : un savon exfoliant en 20 minutes
savon exfoliant maison

En 20 minutes environ et très facilement, nous obtenons un savon exfoliant enrichi en huiles végétales et à l’odeur subtile d’amande et de pomme. Très efficace pour éliminer les peaux mortes et avoir la peau douce et délicatement parfumée. Ce savon pourra être conservé pendant trois mois, à l’abri de la lumière et de la chaleur.


Crédit photo : Marie-Laure Makouke

VOIR AUSSI

Eau micellaire, lotion tonique, eau thermale : quels cosmétiques pour un démaquillage en règle ?
Make Up Me : on a testé le premier bar à maquillage de Paris
One Lac : on a testé le vernis semi-permanent
Vernis semi-permanent : comment l'enlever sans abîmer ses ongles ?