Rallongez votre espérance de vie, soyez pessimiste

Rallongez votre espérance de vie, soyez pessimiste
Rallongez votre espérance de vie, soyez pessimiste
Pour vivre vieux, soyons pessimistes. Une étude allemande révèle que les plus pessimistes ont davantage de chances d'allonger leur espérance de vie, en particulier les plus de 65 ans. Les scientifiques pensent qu'ils prennent moins de risques parce qu'ils voient l'avenir avec défiance.
A lire aussi


« Les personnes âgées qui s'attendent à un degré de satisfaction limité quant à leur situation personnelle à l'avenir vivent manifestement plus longtemps et en meilleure santé que les personnes âgées qui voient l'avenir en rose ». Telles sont les conclusions d’une étude de l’Université Friedrich-Alexander de Nuremberg (sud de l’Allemagne) exposées dans communiqué de l’institut économique allemand DIW.

Les seniors sont les plus pessimistes

Cette étude, publiée sur le site de la revue Psychology and Aging, a sondé entre 1984 et aujourd’hui près de 30 000 personnes sur leurs attentes pour l’avenir et leur état de satisfaction. Suivis régulièrement pour observer si les prédictions étaient justes ou fausses, les participants ont également révélé la progression de leur état de santé. Chez les 65 ans et plus, 43% se sont montrés trop pessimistes, 25% étaient lucides tandis que 32% étaient trop optimistes. Et l’étude démontre que chez les optimistes, l’état de santé a plus de chances de se dégrader et le risque de mourir est 10% plus élevé que chez les pessimistes.

Pour Frieder Lang, le directeur de l'institut de psychologie gérontologique de l'Université de Nuremberg, cité dans le communiqué de l’institut économique allemand DIW : « Il est probable que le fait d'être plus pessimiste quant à son avenir incite les personnes âgées à prendre davantage soin de leur santé et à se montrer plus prudent vis-à-vis du danger. »

Enfin, l’étude conclut que les sondés de 18 à 39 ans sont les plus optimistes, que les personnes dans la force de l’âge (de 40 à 64 ans) sont les plus réalistes et qu’ensuite plus l’âge avance, plus l’on devient pessimiste.

L’étude en anglais

VOIR AUSSI

L'espérance de vie en bonne santé recule en France
Santé : Le stress réduit l'espérance de vie
Les Français reçoivent la palme mondiale du pessimisme
Réussite professionnelle : le pessimisme accroît les performances