Tout savoir sur les épilations définitives

Tout savoir sur les épilations définitives
Tout savoir sur les épilations définitives
Épilation laser, épilation à la lumière pulsée ou épilation électrique, quelle technique d'épilation définitive choisir pour en finir avec la chasse aux poils ? On vous dit tout.
A lire aussi
Naissance, mariage, décès... : tout savoir sur les congés familiaux
Mag
Naissance, mariage, décès... : tout savoir sur les congés...


Vous en avez assez de devoir vous épiler ? Vous voulez afficher des jambes nettes toute l’année ? Une solution existe : l’épilation définitive. Au laser, à la lumière pulsée ou électrique... même si on les dit « définitives », ces méthodes d'épilation ne le sont pas totalement, mais permettent tout de même de se débarrasser des poils durablement et progressivement : ils se raréfient, deviennent plus fins et finissent par disparaître complètement au fil du temps.

L’épilation à la lumière pulsée

Cette technique est quasi définitive. La lumière pulsée chauffe à 70°C et détruit 80% des poils sur la zone traitée. Cette méthode est assez chère, comptez environ 200 euros en institut pour les jambes. Elle est déconseillée sur les poils clairs et fins. Il s’agit d’une méthode d'épilation pas tout à fait définitive, puisque le poil repousse au bout de 2 à 3 ans. Il existe également des appareils qui permettent de s'épiler à la lumière pulsée chez soi en plusieurs séances, pour un coût moins élevé qu'en institut.

L’épilation au laser

Cette technique est comparable à celle de la lumière pulsée, puisqu’elle aussi élimine 80% des poils. Le plus : l’épilation au laser est permanente. Seul bémol, plusieurs séances sont nécessaires pour en finir avec la pilosité (4 à 6 selon les personnes), la note finale est donc assez salée (une centaine d’euros par séance). Elle est déconseillée sur les poils clairs et fins. Attention, seul un médecin peut pratiquer l'épilation au laser !

L’épilation électrique (ou thermolyse)

C’est la plus ancienne des trois méthodes, elle est définitive et est réalisée par un médecin. Comptez plusieurs séances étalées sur plusieurs mois pour venir à bout de vos poils. Le prix des séances varie selon votre pilosité. C’est l’épilation la plus douloureuse, car elle s’effectue poil par poil. Comment ça marche ? Une petite aiguille est plantée dans votre peau, et envoie un courant électrique pour détruire le bulbe.

Quelques conseils avant de choisir l'épilation définitive

- Il n’y a que l’épilation électrique qui se pratique sur tous les types de poils et de peaux.
- Les épilations au laser et à lumière pulsée ne fonctionnent pas sur les poils clairs, roux, blonds ou blancs. Elles peuvent laisser des taches sur les peaux bronzées, mates ou noires.
- Les techniques au laser et à la lumière pulsée sont recommandées pour épiler une zone étendue, car elles sont plus rapides à réaliser.
- La technique électrique est la plus efficace pour traiter les petites zones.
- L’épilation définitive est contre-indiquée pour la moustache et la barbe chez la femme.
- Tous les poils ne peuvent pas être traités en une seule séance, même sur une petite zone, car les poils ne poussent pas tous au même rythme. Attendez que ceux non traités soient visibles et donc traitables. Comptez 2 ou 3 mois d'intervalle entre chaque séance (entre 4 et 8 en moyenne).
- Ne vous exposez pas au soleil pendant le traitement. Profitez de l’hiver pour pratiquer l’épilation définitive
- Réfléchissez bien avant de vous lancer, car il est impossible de revenir en arrière.
- Pour celles qui préfèrent réaliser une épilation définitive à domicile, sachez que côté résultat, rien ne vaut l'expertise d'une esthéticienne ou d'un dermatologue.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Épilation orientale, à la cire, au rasoir... tout savoir sur les techniques d'épilation
Sexo : faut-il épiler le sexe des hommes ?
Sexualité : avec ou sans poils ?
Attention à l'épilation définitive