Risque nucléaire au Japon : pourquoi donner de l’iode aux habitants ?

Risque nucléaire au Japon : pourquoi donner de l’iode aux habitants ?
Risque nucléaire au Japon : pourquoi donner de l’iode aux habitants ?
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
La menace nucléaire qui a suivi le tsunami dévastateur sur les côtes du Japon inquiète la communauté internationale, mais surtout les habitants proches de la région touchée. Le risque d’une contamination radioactive est important et pour pallier à cette catastrophe, le gouvernement a décidé d’administrer des comprimés d’iode aux habitants. Quels sont les effets de l’iode sur le corps humain ?
A lire aussi
Valérie Petit : "Pourquoi j'ai déposé l'amendement 'parent 1-parent 2'"
News essentielles
Valérie Petit : "Pourquoi j'ai déposé l'amendement...

Les autorités japonaises ont donné l’ordre à l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de protéger les habitants des radiations qui pourraient s’échapper des centrales nucléaires touchées.

En effet, le phénomène de radioactivité est très dangereux pour l’Homme, dans la mesure où ces rayonnements peuvent provoquer des modifications de l’ADN ou des protéines. Même si l’organisme est conçu pour se protéger des rayonnements naturels (cosmiques ou telluriques), une trop forte exposition pourrait provoquer de dangereuses mutations ou à l’apoptose des cellules qui ne parviendraient plus à se protéger. Le risque actuel pour les Japonais est la contamination, si les particules radioactives transportées par les nuages radioactifs sont respirées ou se déposent sur les aliments consommés. Dans ce cas, les atomes radioactifs provenant du nuage radioactif se poseront nos propres atomes radioactifs, qui constituent notre organisme, notamment les atomes d’iode. Les hormones thyroïdiennes en possèdent 4, et c’est cette hormone qui risque d’être la plus touchée. En effet, l’iode radioactif, déjà propagé autour de la centrale nucléaire japonaise, peut se fixer sur la thyroïde, dont elle a besoin pour fonctionner. Suite à ça, l’individu contaminé peut développer un cancer de la thyroïde, dû à ces radiations.

C’est à ce moment que les comprimés d’iode rentrent en jeu. En effet, ils auront comme fonction d’apporter de l’iode « stable », c’est-à-dire non radioactif, afin de contrer l’iode radioactif avant qu’il ne s’y fixe, après il sera peu efficace. C’est pourquoi il est impératif d’administrer ces comprimés aux riverains proches des centrales nucléaires, afin de limiter la contamination. Lorsque l’on se trouve dans une région où l’apport alimentaire en iode est dit « normal », 1 dose supérieure ou égale à 30mg suffit. Dans une région où il y a une carence en iode alimentaire (comme en France), une dose de 50mg à 100mg d’iode est nécessaire.

Mais justement, qu’en est-il de la France ? Où peut-on se procurer ces comprimés d’iode ? Nous ne sommes pas à l’abri d’un danger nucléaire , même si le parc nucléaire français est stable. Pour les populations résidant près des centrales nucléaires, les pouvoirs publics et l’Autorité de Sûreté Nucléaire met régulièrement en place des campagnes de distributions de comprimés d’iode, afin de ne pas en manquer si une menace nucléaire survenait. Pour bénéficier de ces comprimés, il faut se situer dans un périmètre de 10km autour de chaque centrale nucléaire française.

Sources : Futurasciences et Doctissimo

VOIR AUSSI

Achat sur Internet, ruée vers les pharmacies : les comprimées d'iode créent l'hystérie

Nicolas Sarkozy plébiscite le nucléaire français

Séisme au Japon : l'axe de la terre s'est déplacé

Incendie du réacteur 4 de Fukushima