La junk food est également mauvaise pour le cerveau

La junk food est également mauvaise pour le cerveau
La junk food est également mauvaise pour le cerveau
La « junk food » ne fait pas seulement grossir, elle pourrait aussi provoquer la maladie d'Alzheimer, selon l'étude publiée dans le New scientist magazine, paru cette semaine. Des résultats qui pourraient accélérer la recherche de nouveaux traitements.
A lire aussi


Si on savait déjà qu’une mauvaise alimentation était mauvaise pour le cerveau à cause d'une pression sanguine plus forte et de la présence trop importante de cholestérol, qui diminue l'irrigation du cerveau, on ignorait en revanche qu’elle pouvait provoquer la maladie d’Alzeihmer. C’est en effet ce que révèle une étude parue dans le New scientist magazine cette semaine.

Selon les chercheurs, la maladie d’Alzheimer serait un dérivé du diabète de type 2, la forme la plus commune de la maladie. Dans cette affection, la malbouffe conduit les cellules à devenir résistantes à l’insuline, dont elles ont pourtant besoin pour convertir le sucre en énergie et contrôler les niveaux de sucre dans le sang. Et il semblerait que ce soit la même chose pour la maladie d’Alzheimer. En effet, une mauvaise alimentation empêcherait les cellules du cerveau de réagir correctement face à l'insuline, une substance vitale qui permet de réguler les substances chimiques du cerveau, chose essentiel pour la mémoire.

D’après les scientifiques, ces résultats pourraient permettre d’accélérer la recherche de nouveaux traitements contre la maladie d’Alzheimer.

Source : dailymail.co.uk
Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Obésité : « Réduire une personne à son poids, c'est l'empêcher de trouver une solution »
Obésité : les Anglais sont les plus touchés d'Europe
Obésité : la consommation de sodas encadrée à New York