Les antennes relais responsables de troubles du sommeil ?

Les antennes relais responsables de troubles du sommeil ?
Les antennes relais responsables de troubles du sommeil ?
Les champs électromagnétiques des antennes relais de téléphonie pourraient être une source de perturbation pour le sommeil et l'alimentation, selon une étude française. Ces perturbations ont été prouvées grâce à une étude sur des rats, mais pourraient concerner l'homme.
A lire aussi


Les antennes relais troubleraient le sommeil. Dans le cadre d'une étude menée par l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques), des rats ont été exposés à un champ électromagnétique équivalent à celui des antennes relais. Les animaux ont montré des perturbations du sommeil (les radiofréquences seraient responsables d'un fractionnement du sommeil paradoxal), de la régulation thermique et de l’alimentation.

Le calvaire des électrosensibles

Pour l’instant constatés sur des rats, ces symptômes sont bien connus des personnes dites « électrosensibles », rapporte l’Ineris : « réveils fréquents, difficultés pour se rendormir, insomnie » troubleraient leur sommeil lorsqu’elles sont à proximité d’une antenne relais. Si l’étude sur l’HSEM, l’hypersensibilité électromagnétique, n’est pour le moment pas applicable à l’homme, elle demande à être approfondie.

L'étude serait trop limitée

L’association de défense des électrosensibles, Priartém dénonce les limites de l’étude dans un communiqué paru ce jeudi 4 avril, arguant que les tests auraient été faits à un niveau d’exposition « extrêmement faible » aux ondes électromagnétiques. L’association exige une loi qui imposerait « une réelle protection de la population ».

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Sommeil : bruit, lumière et température perturbent un Français sur deux
Troubles du sommeil : 5 conseils pour bien dormir
Sommeil : toutes les astuces pour bien dormir
Bien dormir : Le sommeil est dans votre assiette