Le bisphénol A dangereux pour les dents des enfants ?

Le bisphénol A dangereux pour les dents des enfants ?
Le bisphénol A dangereux pour les dents des enfants ?
Le bisphénol A (BPA) nuirait à l'émail dentaire, notamment celui des enfants, selon une étude menée sur des rats par des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), et publiée dans l'American Journal of Pathology.
A lire aussi
Le Zoom Challenge, le nouveau défi dangereux pour les enfants
News essentielles
Le Zoom Challenge, le nouveau défi dangereux pour les...


Le bisphénol A (BPA) abîmerait les dents, et en particulier celles des plus jeunes. C'est ce que révèle une étude menée par les chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), publiée dans l'American Journal of Pathology.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l’Université Paris-Diderot et Sylvie Babajko, la directrice de recherche de l’Inserm, ont traité les dents de rats avec de faibles doses journalières (5 microgrammes/kg/jour) de bisphénol A. Résultat, l'émail dentaire des rongeurs a été affecté.

Par ailleurs, l'étude a relevé de nombreux points communs entre l'altération sur les dents des rats et une maladie de l’émail des dents, appelée MIH (Molar Incisor Hypomineralization), qui affecte un peu plus de 18% des enfants de 6 à 8 ans.

Déjà accusé d’être un perturbateur endocrinien pouvant entraîner l’infertilité, le surpoids, les pathologies cardiovasculaires et le diabète, le bisphénol A était pourrait donc également s'attaquer à la qualité de l'émail des dents, dès les premiers mois de la vie.

Par mesure de sécurité, la fabrication et la commercialisation des biberons contenant du bisphénol A sont interdites depuis janvier 2011 en Europe. En France, cette interdiction pour tous les contenants alimentaires sera effective dès juillet 2015.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Bisphénol A : "L'éviter est très difficile voire impossible"
Bisphénol A : décryptez les étiquettes pour éviter les produits dangereux
Le bisphénol A, pas si nocif que ça ?