« Les régimes font maigrir momentanément et grossir durablement »

« Les régimes font maigrir momentanément et grossir durablement »
« Les régimes font maigrir momentanément et grossir durablement »
Loué pendant plusieurs années, le régime hyperprotéiné Dukan a été vivement critiqué cet été, en raison de ses possibles dangers sur la santé. Dans la foulée, la nutritionniste Béatrice de Reynal, fervente opposante de ces périodes de diète, a publié « Déjouez les pièges et arnaques nutritionnels des régimes en tout genre », chez Vuibert Pratique. Un guide pour gérer son poids, sans jamais se priver.
A lire aussi

Terrafemina : Pourquoi avoir écrit ce livre sur les régimes ?

Béatrice de Reynal : « Déjouez les pièges et arnaques nutritionnels des régimes en tout genre » est un guide antirégime. J’ai décidé de l’écrire parce que j’en avais assez de constater que, malgré les dangers des régimes, tant de personnes continuent à en faire, au détriment de leur santé et de leur bien-être.
Ce n’est plus un secret pour personne : les régimes font maigrir momentanément et grossir durablement. Ils apprennent au corps à réduire ses dépenses caloriques et à faire davantage de réserves. Ainsi, dès l’arrêt des restrictions alimentaires, le corps reprend ses kilos perdus, et quelques autres en bonus. Sur le long terme, il me semble donc plus efficace d’améliorer son comportement alimentaire et de l'adapter à son mode de vie, plutôt que de multiplier les régimes.

TF. : Pourquoi sommes-nous si inégaux face à la prise de poids ?

B. de R. : La prise de poids est le résultat de la conjonction de plusieurs facteurs comme l’alimentation dans sa globalité, le mode de vie ou même la corpulence. Ainsi, certaines personnes vont manger beaucoup à un repas et très peu (voire pas du tout) le reste de la journée. D'autres, au contraire, mangent peu pendant les repas mais sont des adeptes du grignotage entre les repas. Enfin, certains individus mangent beaucoup en volume mais leur repas se révèle finalement peu calorique.
Par ailleurs, les personnes minces grossissent moins facilement car elles ont des dépenses énergétiques plus importantes pour réguler leur température corporelle. En effet, elles n’ont pas de coussin thermique, ni dans un sens ni dans l’autre. Lorsqu’il fait froid, elles brûlent donc davantage que celles ayant un capiton graisseux naturel. Il en est de même lorsque les températures grimpent : pour éliminer l’excès de chaleur, le corps dépense encore plus d’énergie.

TF. : A l’approche de l’hiver, avec la baisse des températures, on a tendance à manger plus et plus gras pour supporter le froid. Comment éviter de grossir pendant ces longs mois ?

B. de R. : Il est en effet courant de grossir en hiver, mais cela dépend du mode de vie de chacun. Certaines personnes vont parvenir à garder un certain équilibre, d’autres non. En réalité, la prise de poids à cette période n'est pas due à la baisse des températures mais à un manque de lumière. On cherche donc du réconfort dans la nourriture.
Pour éviter de grossir en hiver, il faut d’abord dormir un peu plus et alterner les repas riches en énergie (raclettes, fondue, etc.) et les repas plus légers. D'une manière générale, les bonnes habitudes alimentaires ne doivent pas être modifiées sous prétexte que c'est l'hiver et que l'on cache les kilos superflus sous des couches de vêtements.
Cela vaut également lors d’une grossesse. Certaines femmes estiment qu’elles peuvent tout se permettre pendant neuf mois. C’est faux. Il suffit de donner la bonne information à son corps, car il est capable de s’adapter à n’importe quelle habitude. Parfois, il faut en effet le bercer d’illusion.

« Déjouez les pièges et arnaques nutritionnels des régimes en tout genre », Béatrice de Reynal. Editions Vuibert Pratique. 18 euros.

VOIR AUSSI

Les enfants de femmes au régime pendant leur grossesse propices à l'obésité
Régime Dukan : alerte des médecins
Régimes amaigrissants : attention danger
Les Français et les régimes amincissants