Vieillissement cellulaire : le secret de l'immortalité enfin découvert ?

Vieillissement cellulaire : le secret de l'immortalité enfin découvert ?
Vieillissement cellulaire : le secret de l'immortalité enfin découvert ?
Des chercheurs de Montpellier viennent de faire une découverte incroyable : le rajeunissement des cellules serait possible, c'est du moins ce que montrent leurs travaux publiés hier. Cette découverte pourrait à terme permettre de guérir certaines maladies liées à la vieillesse.
A lire aussi
Cette maman-photographe livre son secret pour rester amoureux quand on est parents
News essentielles
Cette maman-photographe livre son secret pour rester...


« Nous les avons en quelque sorte fait faire une marche arrière en les reprogrammant et en effaçant les marques du vieillissement ». C’est ce qu'a affirmé le professeur Jean-Marc Lemaître, hier sur Europe 1. Ce chercheur de l’Institut de génomique fonctionnelle, dépendant de l’Inserm, du CNRS et de l’université de Montpellier 1 et 2, a en effet découvert avec son équipe comment rajeunir des cellules humaines. Leurs travaux, publiés hier dans la revue Genes & Development, montrent qu’ils ont introduit six gènes dans l’ADN de cellules prélevées sur des personnes âgées, afin qu'elles deviennent des cellules souches pluripotentes de type embryonnaire.
L’étude a été réalisée sur des cellules ayant atteint leur stade maximal de vieillesse, ce qui représente ainsi une avancée spectaculaire pour la médecine : « Cela ouvre un monde nouveau, tant en matière de médecine régénérative que de thérapie cellulaire. On peut aussi imaginer de pouvoir gommer les maladies liées à la vieillesse », a ajouté le professeur Lemaître. Cette découverte concernerait des cellules de tous types, neuronales, cardiaques, de peau ou de foie.

Nicolas Pouilley

(Source : ladepeche.fr)
Crédit photo : Hemera

VOIR AUSSI

Vieillirons-nous moins vite grâce à la génétique ?
Cancer : vers un meilleur dépistage grâce à l’ADN
Une mutation génétique à l’origine de la déficience intellectuelle

L'INFO DES MEMBRES

Cancer de la peau : deux nouveaux médicaments pour le traitement des mélanomes