Demi Lovato parle de la célébrité et de la drogue

Demi Lovato parle de la célébrité et de la drogue
Demi Lovato parle de la célébrité et de la drogue
Dans cette photo : Demi Lovato
Pas évident tous les jours de mener une vie de star quand on est encore adolescente. C’est ce qu’a confié la jeune Demi Lovato au magazine anglais Fabulous pour lequel elle est revenue sur ses problèmes de drogue découverts il y a quelques années. Une autre facette de la célébrité, bien loin des paillettes et de la scène.
A lire aussi


Comme Britney Spears et tant d’autres, Demi Lovato est devenue une star internationale à l’âge où d’autres jouent encore à la poupée. Une carrière fulgurante, mais pas toujours facile à assumer pour une aussi jeune fille qui découvre du jour au lendemain combien elle est populaire et à qui on ne refuse rien. Pas même de la drogue.

« J’étais sur scène devant 18 000 personnes et d’un coup, je me retrouvais toute seule dans une chambre d’hôtel. Je voulais trouver un moyen de recréer ce sentiment, pour rester ‘en haut’ » explique avec beaucoup de lucidité la jeune femme aujourd’hui bien plus en forme.

Car c’est avec la drogue et l’alcool que Demi Lovato a trouvé du réconfort même s’il était évidemment de trop courte durée. Une pente dangereuse sur laquelle l’ont entrainé ses managers et d’autres proches peu soucieux de son avenir :

« Les promoteurs me fournissaient gratuitement de la drogue et de l’alcool dans les restaurants ou en boîte de nuit. Ils voulaient que je revienne pour que je sois vue chez eux. Ils me léchaient carrément les bottes. Je pensais qu’ils étaient mes amis. »

Et la jeune femme de conclure avec un peu d’amertume :

« Etre une star peut vraiment être dangereux. On ne vous refuse rien. C’est pour ça que tellement de gens finissent pas mourir d’overdose. Cela aurait définitivement pu m’arriver. »