Adidas : les baskets à chaînes ne seront pas mises sur le marché

Adidas : les baskets à chaînes ne seront pas mises sur le marché
Adidas : les baskets à chaînes ne seront pas mises sur le marché
Le 14 juin dernier, Adidas présentait son dernier modèle de chaussures « JS Roundhouse Mids » par Jeremy Scott, des sneakers équipées d'une chaîne qui permet de les attacher aux chevilles. Devant les réactions hostiles des internautes qui y voient une allusion à l'esclavage, la marque a renoncé à la commercialisation.
A lire aussi
Ces baskets Adidas seront-elles les reines du printemps 2017 ?
News essentielles
Ces baskets Adidas seront-elles les reines du printemps...


La marque sportive Adidas a renoncé à commercialiser son nouveau modèle de baskets « JS Roundhouse Mids » qui avait fait l’objet de polémiques sur Internet à cause de la présence de chaînes qui permettent d’attacher la chaussure à la cheville. Sur la page Facebook du groupe, les internautes ont fait savoir qu’ils voyaient dans le design de ce nouveau modèle une allusion à l’esclavage. Sur sa page web, le révérend noir américain Jesse Jackson a dénoncé « une tentative de commercialiser plus de deux cents ans de dégradation humaine, insultante et consternante ».

Lundi, la marque avait répondu que le modèle de chaussure sortait tout droit de l’imagination du designer Jeremy Scott, qui assure ne pas s’être inspiré de l’Histoire pour les concevoir. « Le design (…) n'est rien de plus que le point de vue unique et tranché de notre designer Jeremy Scott sur la mode, et n'a rien à voir avec l'esclavage », affirmait-on du côté de la direction. Cette justification n’a pas calmé les critiques, sous la pression desquelles Adidas a finalement abandonné son projet de commercialisation. La marque s’est excusée auprès « des personnes (qui) ont pu être choquées par le design de cette chaussure ».

Viviane Clermont

(Source : lepoint.fr)

VOIR AUSSI

Un couple français soupçonné d'esclavage
Bosnie : la fin de huit ans d'esclavage pour une jeune Allemande
« Les Cornes d'ivoire » : Lorris Murail blanchit les esclaves

Dans l'actu