Le Grand 8 : Ferrari, Pulvar, Bachelot, Bost et Sy "toutes en string" au Grand Journal

Le Grand 8 : Ferrari, Pulvar, Bachelot, Bost et Sy "toutes en string" au Grand Journal
Le Grand 8 : Ferrari, Pulvar, Bachelot, Bost et Sy "toutes en string" au Grand Journal
Lundi 8 octobre prochain sera lancée l'émission "Le Grand 8", l'émission phare de la nouvelle chaîne D8 (anciennement Direct 8), qui verra le jour la veille. L'occasion pour les cinq chroniqueuses, présentées comme une "joyeuse bande de copine", d'aller faire un petit tour de promo chez Denisot.
A lire aussi


Hier soir c'est donc cinq femmes pomponnées, enthousiastes et mordantes qui se sont pressées chez Michel Denisot et Daphné Bürki au Grand Journal de Canal +, chaîne propriétaire de D8.

Laurence Ferrari, en très grande forme dans sa robe blanche, qui n'était pas sans rappeler la robe de la discorde (le soir où Claire Chazal et elle s'étaient pareillement habillées de blanc pour présenter le résultat des élections présidentielles), est donc venue présenter ses quatre chroniqueuses, autrement appelées "amazones" dans les communiqués de presse de la chaîne. Roselyne Bachelot a attiré tous les regards, et fut longuement interrogée par les journalistes sur sa reconversion professionnelle, puis invitée à "présenter" à son tour Audrey Pulvar - au coeur d'une nouvelle polémique autour du prix de ses lunettes. "Elle a l'air d'une grosse méchante", a-t-elle commencé, avec le franc-parler qu'on lui connaît. "Grosse ?", a alors répondu Pulvar. "Mais finalement elle est intelligente, compétente, je l'aime", a conclu l'ancienne ministre. Eh oui, on ne devient pas les L5 de l'info sans y mettre du sien.

Hapsatou Sy, moins connu du grand public, a réaffirmé son goût pour les sujets qui touchent au monde de l'entreprise (elle est la fondatrice de la marque Ethnicia, véritable success-story entrepreunariale). Quant à Elisabeth Bost, plus effacée que ses consoeurs, elle a affirmé avec modestie : "Moi je suis l'imposture de l'émission". "Non, tu es la morale", lui ont répondu les copines.
La palme de l'humour revient, une fois n'est pas coutume, à Audrey Pulvar qui, lorsque Michel Denisot s'est enquis de savoir qui portait la culotte dans la bande, lui a répondu du tac au tac : "Personne, on est toutes en string !".

Pour revoir l'émission, c'est par là :

VOIR AUSSI :

D8 : Pulvar, Bost, Trierweiler - Comment traiter l'actu quand on est au coeur de l'actu ?

Laurence Ferrari : Le Grand 8 est l'émission d'une "bande de copines"

Tweetgate, potentielle émission sur D8 : Valérie Trierweiler s'explique

Elisabeth Bost : qui est la mère du fils de Jean-luc Delarue ?