"Allô quoi" : Nabilla dépose sa marque à l'INPI

"Allô quoi" : Nabilla dépose sa marque à l'INPI
"Allô quoi" : Nabilla dépose sa marque à l'INPI
Dans cette photo : Kim Kardashian
Le célèbre « Nan mais allô quoi » de Nabilla devient une marque déposée à l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI). Plus précisément la réplique « Allô, t'es une fille, t'as pas de shampoing. C'est comme si t'es une fille, t'as pas de cheveux ».
A lire aussi


Nabilla Benattia vient de déposer sa célèbre réplique « Allô t'es une fille t'as pas de shampoing c'est comme si t'es une fille t'as pas de cheveux », à l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI).

Désormais, si une marque souhaite exploiter la phrase de la jeune femme à des fins commerciales, elle devra demander l’autorisation de la principale intéressée ou payer des royalties. Ikea et Oasis ont profité du buzz tant qu’il en était encore temps, en sortant des slogans directement inspirés du culte « Nan mais allô quoi », pour vanter les mérites d'un coussin pour l’un, ceux d'une boisson pour l’autre.

La marque a été déposée à la mi-mars pour de la bijouterie, des articles de papeterie, des vêtements ou encore des briquets. Ce qui signifie qu’à l’avenir, Nabilla peut proposer une gamme complète de produits dans l’une de ces catégories. La sulfureuse jeune femme devra toutefois attendre encore quelques semaines pour que l'INPI enregistre cette nouvelle marque.

La Grosse Équipe, boîte de production des « Anges de la téléréalité », a également déposé plusieurs noms : « Allô Nabilla, la vraie vie de la famille Benattia », « Nabilla cherche l’amour » et « Nabilla ». Serait-ce une confirmation que la nouvelle businesswoman aura effectivement droit à sa propre émission, à l'instar de son idole Kim Kardashian ?

La réplique de Nabilla s’invite aussi à l’université

La réplique de Nabilla a également été reprise par l’université Paris Descartes, comme sujet d’un partiel en droit de la famille : « Allô, non mais allô quoi ! Tu serais le père de ma fille de 6 ans alors que notre relation remonte à plus de 8 ans ! Non mais allô quoi ! J’sais pas, tu me reçois ? », pouvait-on lire dans le devoir sur table donné aux étudiants de première année de droit. L’exercice qui mettait en scène Nabilla, Sofiane et Ayem, durait une heure et portait sur les droits liés à la paternité.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Nabilla seule dans un docu-réalité ? Non mais allô quoi !

L'INFO DES MEMBRES

Anges 5 de la télé réalité : les parodies du « allô » de Nabilla – Vidéos
Ayem : un clash avec Nabilla à cause du « Allô » - vidéo
Les salaires des Anges 5 : Nabilla moins bien payée qu’Amélie