Nabilla : Libé lui tire un savoureux portrait

Nabilla : Libé lui tire un savoureux portrait
Nabilla : Libé lui tire un savoureux portrait
Nabilla est encore et toujours au cœur de l'actualité : Libération lui offre ce mardi son portrait de dernière page. L'occasion pour la bimbo interviewée de sortir plusieurs perles, du genre « Jean-Marie Le Pen est trop marrant » ou « c'est mieux d'avoir une personnalité que d'être platonique ». Savoureux.
A lire aussi
5 faits improbables tirés du guide du sexe à l'ère victorienne
News essentielles
5 faits improbables tirés du guide du sexe à l'ère...


Ils l’avaient promis, ils l’ont fait : Libération publie un portrait pleine page de Nabilla Benattia, la candidate des « Anges de la téléréalité » qui avec une simple phrase devenue culte (« Non mais allô quoi ») a fait le tour de la Toile. Dans l'édition datée du 14 mai, Nabilla, interviewée par Rachid Laïreche, revient sur différents sujets. Sur sa récente altercation avec un guichetier de la SNCF, elle lâche : « C’est toujours mieux d’avoir une personnalité que d’être platonique ».  La belle ne se laisse pas démonter : « Ça ne se dit pas ? C’est pas grave, j’ai essayé. De toutes façons, il y a toujours des blagues sur moi. »

Jean-Marie Le Pen ? « Trop marrant ce mec »

Réaliste donc, pas platonique, et pas plate non plus, la Suissesse revient sur son augmentation mammaire, qui lui donne un apparence « presque irréelle ». Elle confie que son corps « ne correspondait pas à [sa] personnalité », la jeune femme s’étant « toujours imaginée avec une grosse poitrine ». Des courbes généreuses, qui n’ont échappé à personne, pas même à Jean-Marie Le Pen, qui avait déclaré à Sciences Po TV ne pas être insensible à la poitrine de la jeune femme. Réaction de l’intéressée : « Hé t’as vu que Jean-Marie Le Pen a dit que j’avais trop de beaux seins. Franchement, il est trop marrant ce mec. » Trop LOL, Jean-Marie ? On se souvient encore de ses jeux de mots douteux, largement teintés d’antisémitisme.

Nabilla et l'anonymat

Le portrait dressé par Libération est truffé de petites phrases à retenir. Des informations d’un intérêt limité mais dont la formulation prête à sourire : « Avant je kiffais les rappeurs mais avec l’évolution je préfère les acteurs », nous renseigne ainsi la pétillante bimbo. Ses admirateurs ne manqueront pas de frissonner en apprenant que la starlette rêve parfois d’anonymat pour « courir à poil dans la rue », mais seront rapidement refroidis par la violence de l’ange de la téléréalité : « Je peux tuer quelqu’un facile. En amour, faut pas me faire du mal. » C’est noté…

« Je ne veux pas faire un buzz et disparaître »

Quid de sa célébrité soudaine ? Celle qui est dépeinte comme un « phénomène de foire » refuse de se laisser comparer aux Zahia et autres Loana : « Je ne veux pas faire un buzz et disparaître », annonce-t-elle à Rachid Laïreche. Et pour ce faire, la french Kim Kardashian confesse ne pas miser sur son minois : « Je pensais que mon physique était mon attrait numéro un, mais ma personnalité a pris le dessus. » Sans doute parce qu’elle n’est pas « platonique »...

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Nabilla seule dans un docu-réalité ? Non mais allô quoi !
Nabilla : Jean-Marie Le Pen aime ses seins – vidéo
"Allô quoi" : Nabilla dépose sa marque à l'INPI