Rihanna fait arrêter le patron d’un strip club thaïlandais via Twitter

Rihanna fait arrêter le patron d’un strip club thaïlandais via Twitter
Rihanna fait arrêter le patron d’un strip club thaïlandais via Twitter
Dans cette photo : Rihanna
Quand Rihanna est en vacances en Thaïlande, elle ne lésine pas sur les activités touristiques : séances photo avec des animaux exotiques, mais aussi visite d'un « peep show ». Et quand elle raconte à ses fans, via Twitter, qu'elle y a vu un spectacle choquant impliquant des animaux, la police ne peut laisser passer ça : la pratique est totalement interdite.
A lire aussi
Facebook, Twitter, facteurs de stress dans notre vie quotidienne
nouvelles techno
Facebook, Twitter, facteurs de stress dans notre vie...

En visite en Thaïlande en septembre dernier, Rihanna n’a pas manqué d’aller voir un spectacle de strip-tease, dans un de ces fameux Gentlemen's Club. Dans ces établissements réputés sulfureux, les danseuses s’adonnent à des pratiques d’un goût plus que douteux. Pour preuve, la jeune chanteuse, elle-même reine de la provoc', a été choquée. En vadrouille dans la ville de Patong, elle a vu un spectacle obscène, qu’elle a raconté à ses fans via Twitter.

La pop star raconte avoir vu une femme sortir un oiseau vivant, deux tortues, des lames de rasoir, des fléchettes et des balles de ping pong de son vagin. Si les « Ping Pong Shows », où des femmes expulsent à peu près tout et n’importe quoi de leur entrejambe devant les yeux médusés des touristes, sont des attractions populaires, la pratique est tout à fait illégale lorsqu’elle implique des animaux vivants. Le chef de la police du district concerné a annoncé à la Phuket Gazette que le propriétaire avait été arrêté.

Rihanna, protectrice des animaux malgré elle

La veille, Rihanna avait déjà fait un mini-scandale en posant avec divers animaux sauvages, une autre attraction à touristes. Le hic, c’est qu’entre une girafe et un éléphant, elle a pris une photo avec un loris, un petit primate poilu protégé car en voie de disparition. Après avoir vu une photo de la chanteuse avec l’animal postée sur Instagram, la police effectuait une descente dans les quartiers touristiques, avant de traquer les propriétaires d’animaux protégés. Finalement, la venue de la pop star aura été bénéfique à la faune thaïlandaise, trop souvent malmenée pour le bon plaisir de touristes peu scrupuleux.

ON EN PARLE SUR LE COMPTOIR

Rihanna prend feu pendant un concert au Portugal
Rihanna se prend en photo avec des joints
Rihanna et Cara Delevingne dépensent 600 000 euros pour les vacances