Banksy à Paris : faut-il croire la rumeur ?

Banksy à Paris : faut-il croire la rumeur ?
Banksy à Paris : faut-il croire la rumeur ?
Fake ou pas fake ? Depuis ce matin, les rumeurs sur une éventuelle résidence de Banksy à Paris secouent la toile – et le petit monde des amateurs de street art –. Après un mois de résidence à New York, l'artiste engagé aurait-il posé ses valises en France ?
A lire aussi
Faut-il rendre son agression publique pour être entendue ?
News essentielles
Faut-il rendre son agression publique pour être entendue ?


Banksy, l’insaisissable roi du street-art, aurait-il décidé de s’offrir un mois de résidence à Paris, comme il l’a récemment fait à New York ? C’est ce que laisse entendre banksy-paris.com, un nouveau site qui a révélé quelques clichés d’œuvres de Banksy. A-t-il réellement la paternité des graffitis – bel et bien parisiens – présentés sur le site ? Beaucoup en doutent, malgré les similitudes entre le site français et celui (bien authentique) mis en ligne à l’occasion de son escapade américaine.

>> Banksy : l’œuvre d’art du pape volée à Londres et revendue aux Etats-Unis <<

Pour un proche de l'artiste, c'est un faux Banksy

L’information a été révélée sur Twitter par @DavidChapelle, journaliste. Il explique avoir reçu le lien du site banksy-paris.com par mail. Contacté par le Huffpost, il explique : « Pourquoi moi ? Au pire, il m'a pris pour David LaChapelle (un célèbre photographe ndlr.) au mieux, il me suit ». Pour Les Inrocks, pas de doute, Banksy n’est pas en train de s’amuser à décorer les murs de la capitale : « Joint par JD Beauvallet, un proche de Bansky affirme qu’il s’agit d’un "fake" et que l’artiste "n'a aucun projet à court et moyen terme" », tranchent-ils. Avant eux, des internautes avaient déjà vérifié si le site était un fake. En cause, des différences entre le site de Paris et celui de New York, notamment en termes d’hébergement, de marqueur Google et de provenance des images.



Un véritable fake organisé ?

Les esprits les plus tordus iront jusqu’à imaginer que ce faux site est en fait un vrai, imaginé par Banksy le magnifique pour buzzer. À New York, l’artiste n’avait-il pas vendu ses œuvres dans la rue pour une soixantaine de dollars la pièce, alors qu’elles sont cotées à des centaines de milliers de dollars ?


Dans l'actu