Grève chez Ferrero : le Nutella et les Kinder Bueno bientôt en rupture de stock ?

Grève chez Ferrero : le Nutella et les Kinder Bueno bientôt en rupture de stock ?
Grève chez Ferrero : le Nutella et les Kinder Bueno bientôt en rupture de stock ?
C'est ce que doivent se demander bien des familles suite à la grève qui sévit à l'usine Ferrero de Villers-Ecalles depuis trois jours à l'appel de FO.
A lire aussi

En effet, FO a appelé les ouvriers de l'usine de Villers-Ecalles à la grève pour une augmentation des salaires. La production de la pâte à tartiner aux 30 ans d'expérience, Nutella, a donc cessé complètement.

Christophe Bordin, le responsable des relations exytérieures Ferrero France, a cependant rassuré les auditeurs au micro d'Europe 1 : "Le risque d'une rupture des approvisionnements n'existe pas car nous avons les stocks nécessaires et pourrions compter, le cas échéant, sur les autres usines du groupe, en Italie, en Allemagne et en Pologne". Il s'agit néanmoins de la première grève depuis 37 ans chez Ferrero.

Le conflit est né lundi à la suite des propositions d'augmentations de salaires de la part de la direction, trop faibles, selon les syndicats, en regard de la flambée des prix et, surtout, de la situation économique de l'entreprise. L'usine Ferrero France de Villers-Ecalles fabrique chaque jour 800.000 pots de Nutella et 1,2 million de Kinder Bueno destinés à la France et à d'autres pays d'Europe