Catherine Zeta-Jones atteinte de troubles maniaco-dépressifs

Catherine Zeta-Jones atteinte de troubles maniaco-dépressifs
Catherine Zeta-Jones atteinte de troubles maniaco-dépressifs
Dans cette photo : Catherine Zeta-Jones
Affectée par  le cancer de son mari Michael Douglas, Catherine Zeta-Jones a avoué être atteinte de troubles maniaco-dépressifs. Elle a été brièvement internée dans un établissement spécialisé afin d’être traitée. Le monde médical aux Etats-Unis salue ses révélations, qui pourront aider à changer le regard du public sur cette maladie.
A lire aussi
Atteinte d'endométriose, la chanteuse Lorie se confie sur sa maladie
News essentielles
Atteinte d'endométriose, la chanteuse Lorie se confie sur...

Selon Cece Yorke, son agent, , « Après le stress de l'année passée, Catherine a décidé de faire un bref séjour dans un établissement spécialisé pour traiter ses troubles maniaco-dépressifs ». Il a également affirmé dans un communiqué à l’AFP qu’elle allait « très bien et est impatiente de commencer à travailler, cette semaine, sur ses deux prochains films ».

Atteinte de désordre bipolaire, se caractérisant par des troubles de l’humeur, l’actrice de 41 ans continue malgré tout d’apparaitre dans des films, ce qui prouve que cette maladie n’est pas une fatalité. Une révélation que les associations et Le monde médical saluent, car il permettra de changer le regard du grand public sur les maladies mentales : « Il est important de combattre la stigmatisation de la maladie et précisément, dans le cas des troubles du comportement, d'insister sur le fait que l'on peut continuer à mener une vie extrêmement riche ».

Pour l’Alliance Nationale des Maladies Mentales (NAMI), cette annonce devrait aider les malades qui souffrent des mêmes troubles. Katrina Gay a déclaré à l’AFP : « Elle aide à normaliser cet état (…) Les maladies mentales sont souvent des maladies rendant les gens mal à l'aise... et du coup, elles restent très mystérieuses, accompagnées parfois de honte et de stigmatisation ».

Selon le magazine The Hollywood Reporter, de nombreuses autres célébrités ont souffert de cette maladie : Carrie Fisher, Russel Brand, Mel Gibson mais aussi Ben Stiller et Britney Spears, ont eux aussi connus des désordres bipolaires.

Selon le directeur adjoint de l’hôpital Northern Westchester de New York Martin Evers, « c’est une maladie qui touche surtout les personnes hyperactives ».

Sources : France 24 et Nouvel Observateur

VOIR AUSSI

Des célébrités pour lutter contre le cancer

Détresse psychologique : 11 % des jeunes Français concernés

Comment choisir son psy ?