Tennis : qui est Li Na, la gagnante de l'Open d’Australie ?

Tennis : qui est Li Na, la gagnante de l'Open d’Australie ?
Tennis : qui est Li Na, la gagnante de l'Open d’Australie ?
Dans cette photo : Victoria Azarenka
Li Na a remporté, samedi 25 janvier, l’Open d’Australie de tennis face à Dominika Cibulkova (7/6 – 6/0). Après un premier set accroché, la Chinoise a déroulé dans le second pour remporter, au final, le deuxième tournoi du Grand Chelem de sa carrière après Rolland Garros, en 2011.
A lire aussi


Dans un tennis féminin où le manque de personnalités se fait cruellement sentir, ne comptez pas sur Li Na pour apporter un vent de fraîcheur. A bientôt 32 ans, la Chinoise n’est pas la tenniswoman la plus funky (et médiatisée) du circuit WTA, mais commence à s'imposer comme une valeur sûre du tennis féminin. Quatrième joueuse mondiale, Li Na s’est révélée sur le tard. A part quelques coups surprenants dans certains tournois, la native de Wuhan se fait connaître aux yeux du grand public en 2010, où elle atteindra les demi-finales de l’Open d’Australie, et terminera l’année dans le top 10.

Li Na remporte son deuxième tournoi du Grand Chelem

La surface rapide australienne réussit bien à la Chinoise. Li Na atteint, en effet, à trois reprises la finale du tournoi disputé à Melbourne, en 2011, 2013 et 2014. Mais elle ne monte sur la plus haute marche du podium de la Rod Laver Arena que cette année après avoir défait la Slovaque Dominika Cibulkova en deux sets (7/6- 6/0). Joueuse la plus âgée à remporter l’Open d’Australie, Li Na n’a pourtant pas impressionné durant cette quinzaine, ne jouant aucune rencontre face à un membre du Top 20. Son jeu carré, sans trop de fautes ni fioritures lui a permis de s’imposer ce samedi 25 janvier.

C’est le deuxième tournoi du Grand Chelem que Li Na remporte après l’énorme surprise créée en 2011 à Rolland Garros. Sur la terre battue parisienne, l’Asiatique élimine successivement Petra Kvitova, Victoria Azarenka et Maria Sharapova avant de battre la tenante du titre, l’Italienne Francesca Schiavone en finale. Elle devient ainsi la première joueuse représentant un état d'Asie à remporter un tournoi du Grand Chelem en simple, hommes et femmes confondus.