Julie Depardieu s'excuse d'avoir évoqué la mort de son père

Julie Depardieu s'excuse d'avoir évoqué la mort de son père
Julie Depardieu s'excuse d'avoir évoqué la mort de son père
Dans cette photo : Julie Depardieu
Elle avait déclaré en décembre dernier que son père « ne serait plus là dans cinq ans ». Julie Depardieu est revenue sur ses propos dans une interview à Femme Actuelle, expliquant que ceux-ci avaient été « sortis du contexte ».
A lire aussi
Et si les pères s'emparaient du sujet des règles ?
News essentielles
Et si les pères s'emparaient du sujet des règles ?


Julie Depardieu s’est expliquée une nouvelle fois. L’actrice qui avait déclaré que son père « ne serait plus là dans cinq ans » est revenue sur ses propos dans une interview donnée à Femme Actuelle. « Ça a été sorti du contexte », a-t-elle commencé, « mais il a été blessé ».

« J'ai parlé d'un homme qui ne comprenait pas son fils »

Julie Depardieu a ensuite raconté le déroulé de l'interview : « Pour cette interview, j'essayais, au bout du quatrième verre, en face d'un journaliste qui m'avait raconté sa femme, son divorce, sa vieillesse, ses enfants, sa culpabilité… de parler du petit garçon qu'était Guillaume. J'ai parlé d'un homme qui ne comprenait pas son fils, qui le regardait peut-être avec une pointe de jalousie. »

« Quand Guillaume est mort, Gérard a dit : "c'est moi le prochain" »

Et c’est dans ce contexte que la jeune femme a alors évoqué la mort de son père : « Quand Guillaume est mort, Gérard a dit : "c'est moi le prochain". Et à ce moment tu te dis : "Ben oui, peut-être que oui, c'est lui le prochain avec la vie de fou qu'il mène ».

« Parler pour quelqu'un c'est difficile »

Enfin, Julie Depardieu évoquant l’album posthume de son frère a regretté « certaines choses (qu’elle a) pu dire, (sa) maladresse » : « J'ai dit des conneries, parce que quand tu es comme moi, pas très maligne, tout le monde est ton copain. Et tu dis tout… Mais quand tu le vois écrit c'est horrible ! Parler pour quelqu'un c'est difficile », a-t-elle ainsi conclu.