Eve Angeli rêve toujours de "Danse avec les Stars"

Eve Angeli rêve toujours de "Danse avec les Stars"
Eve Angeli rêve toujours de "Danse avec les Stars"
Dans cette photo : Eve Angeli
Eve Angeli, un peu dans le creux e la vague, aimerait bien être choisie par TF1 pour la cinquième saison de « Danse avec les Stars ». Mais la chanteuse, de la même génération que Lorie et Alizée, aurait une fois de plus essuyé un nouveau refus de TF1.
A lire aussi

« Il faudrait leur bouger les fesses […] je demande trop tôt ou trop tard. Je vais leur faire un petit SMS là », expliquait Eve Angeli, citée par le site ChartsInFrance.net, au micro de « les Buzz People » sur MFM Radio. L’émission avait permis de relancer efficacement la carrière de M Pokora et d’Emmanuel Moire. Mais du côté de la chaîne, la participation de la chanteuse à la cinquième saison de l’émission « Danse avec les Stars » semble très loin d’être d’actualité.

>> Lire aussi: Eve Angeli sera-t-elle chroniqueuse pour Cyril Hanouna ? <<

Eve Angeli prête à tout pour défendre son nouvel EP « Chaque Matin » ?

C’est qu’Eve Angeli peine à fare son come back. Son nouvel EP « Chaque Matin » est loin de faire l’unanimité, et si elle souhaite le maximum de visibilité, elle ne semble pas prête non plus à tous les sacrifices. En témoigne son implication dans de possibles projets avec Cyril Hanouna. Entre les deux célébrités, ce serait « l’amour fou », selon les mots d’Eve Angeli.

>> Lire aussi: Un strip-tease 'Hello Kitty' pour sa chanson 'Ta différence' <<

Pourtant, voici pourquoi une participation plus régulière à l’émission « Touche pas à mon poste » serait de son point de vue difficile à mettre en oeuvre: « je vais aller chez lui plutôt en tant qu’invitée, parce qu’on a du mal à trouver un terrain d’entente sur une émission dans laquelle je pourrais intervenir », explique-t-elle. Et de poursuivre: « j’habite en province, et ce n’est pas près de changer - et pour son émission que j’adore, TPMP, il faut quand même être sur Paris tous les jours ! », s’offusque-t-elle.

Dans l'actu