Lily Allen remonte sur scène pour son nouvel album "Sheezus"

Lily Allen remonte sur scène pour son nouvel album "Sheezus"
Lily Allen remonte sur scène pour son nouvel album "Sheezus"
Dans cette photo : Lily Allen
Quatre ans après avoir déserté les studios d'enregistrement pour se consacrer à sa vie de maman, Lily Allen est de retour avec « Sheezus », son nouvel album. Et, pour l'occasion, se produira à Londres le 28 avril prochain.
A lire aussi
Radiohead : le nouvel album King of Limbs disponible en « digital » vendredi
internet
Radiohead : le nouvel album King of Limbs disponible en «...


Cinq ans après It's Not Me, It's You, Lily Allen opérait, en décembre dernier, un retour fracassant dans les charts avec « Hard Out Here ». Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la Britannique de 28 ans n'a toujours pas sa langue dans sa poche. Déclarant la guerre au sexisme, Lily Allen a, en un titre, relégué Miley Cyrus, Rihanna & co au rang de poupées de l'industrie musicale.

La chanteuse a ensuite dévoilé deux nouveaux morceaux, « Air Balloon » et « Our Time », avant d'annoncer la sortie le 5 mai de son troisième album, Sheezus.

C'est donc tout naturellement que Lily Allen a officialisé son come-back sur son compte Twitter : quatre ans après avoir donné son dernier concert, elle sera de retour sur scène à Londres dès le 28 avril

« Putain d'excitée, les places pour le Shepherd's Bush Empire seront en vente vendredi à 9 heures ».

Lily Allen, frustrée par son label

Si Lily Allen a passé quatre années loin du show-business, ses deux grossesses n'ont visiblement pas suffi à l'assagir. Invitée ce week-end du Vogue Fashion Festival à Londres, la chanteuse est revenue sur la difficile élaboration de Sheezus et la bataille quotidienne qu'elle livre à sa maison de disques pour imposer ses choix. « Si je leur dis que je veux vraiment sortir telle chanson en single, ils me répondent : "Super idée, tiens voilà deux euros pour faire le clip." ». « Frustrée » d'être souvent mise de côté dans le processus décisionnel de son label, Lily Allen a poursuivi : « Je ne prends pas nécessairement les décisions que je souhaiterais prendre en tant qu'artiste. J'appartiens à une multinationale. Personne ne m'oblige à faire quoi que ce soit parce que j'arrive à taper du poing sur la table, mais putain, c'est épuisant de devoir se battre avec tout le temps. Il ne faut pas se tromper de bataille. »