Franck Fernandel, c’est la mort d’un artiste et aussi d’un grand nom

Franck Fernandel, c’est la mort d’un artiste et aussi d’un grand nom
Franck Fernandel, c’est la mort d’un artiste et aussi d’un grand nom
Connu parmi les fans de son père, cet homme s’est difficilement fait une place après la belle carrière de son papa le grand Fernandel, dont il était le fils cadet.
A lire aussi
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui leur ressemblent"
News essentielles
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui...

Franck Fernandel, de son vrai nom : Franck Gérard Ignace Contandin avait déjà un nom bien connu, mais il a su se faire timidement un prénom, car il faut dire que ce n’est pas très facile de s’attaquer à une icône du cinéma français comme l’était son papa à la belle époque.

Il a fait une courte carrière dans le cinéma mais pas des moins remarquées car la profession l’attendait au tournant. D’abord avec son papa, puis en solo, il s’est vite dirigé vers la chanson qu’il préférait. Assez connu dans le domaine pour jouer les crooners, il lâche vite tout ceci pour devenir animateur radio sur Radio Monte Carlo et en bon homme du midi, il brille dans un rôle de conteur pour des enregistrements audio des "Lettres de mon moulin" d’Alphonse Daudet en 1993.

Bon repos Monsieur Fernandel et rejoignez votre cher papa.