Pour Lena Dunham, les gens qui regardent les photos hackées des stars nues sont des “violeurs”

Pour Lena Dunham, les gens qui regardent les photos hackées des stars nues sont des “violeurs”
Pour Lena Dunham, les gens qui regardent les photos hackées des stars nues sont des “violeurs”
Dans cette photo : Lena Dunham
Alors qu’un hacker a diffusé sur Internet dimanche 31 août des photos compromettantes d’une soixantaine de stars, dont Jennifer Lawrence, la créatrice de Girls est montée au créneau sur Twitter pour défendre ces femmes dont l’intimité à été violée.
A lire aussi


L'actrice et la réalisatrice Lena Dunham, dont on connaît la propension à exhiber son corps dans la série Girls, a condamné, lundi 1er septembre, sur Twitter la publication sauvage des photos de stars nues, qualifiée de violation.

Dimanche 31 août, des photos nues de nombreuses célébrités américaines ont commencé à fuiter sur la Toile, à l’initiative d’un hacker inconnu. Celui-ci aurait récupéré les clichés intimes de près de soixante stars.
Si la plupart des photos ont depuis été supprimées, des captures d’écran continuent de circuler, notamment sur les réseaux sociaux.

Les internautes complices, le hacker «délinquant sexuel » ?

Rappelant que « montrer son corps doit être un choix », Lena Dunham a exhorté les internautes à ne pas regarder les images compromettantes de Jennifer Lawrence, Kate Upton et les autres. « Souvenez-vous, quand vous regardez ces photos, vous violez l’intimité de ces femmes de manière répétée. Ce n’est pas juste. » Et l'artiste, connue pour son engagement auprès des mouvements féministes, d'asséner : « La personne qui a volé ces photos et les a diffusé n’est pas un pirate, c’est un délinquant sexuel. »

Un peu plus tard, Lena Dunham a repris la plume pour regretter le débat suscité par sa blague concernant sa tendance à montrer sa poitrine volontairement . Et de déplorer que cette marque d'auto-dérision ne conduise qu'à du verbiage sur la beauté ou non desdits seins. Quand Twitter rime avec goujaterie.


>> Lena Dunham : la carrière de la Girl la plus décalée du moment en 5 (bad) buzz <<

Dans l'actu