Loana vit de nouveau avec Frédéric, son ex

Loana vit de nouveau avec Frédéric, son ex
Loana vit de nouveau avec Frédéric, son ex
Loana a remis le couvert avec son ex Frédéric, soupçonné d’abus de faiblesse et de violences à son égard. En décembre dernier, elle l’avait quitté, lui et la Bourgogne, et était partie vivre avec sa maman Violette.
A lire aussi


« Je suis repartie vivre avec Fred en Bourgogne depuis le mois d’août », a confié Loana dans une interview au magazine Closer daté du 14 novembre. Et l’ex-lofteuse d’ajouter : « Je suis amoureuse et il a énormément changé : il est plus patient, plus tendre ».

Fred, c’est Frédéric, l’ex-petit ami de Loana, accusé d'abus de faiblesse (30 000 euros auraient disparu des comptes de Loana au cours de ses huit mois de relation avec Frédéric) et de violences par l’entourage de la starlette. En février 2014, Frédéric démentait pourtant les faits « Il y a eu pas mal de conflits, certes, pendant notre relation, mais c’était que des conflits verbaux », expliquait-il à Must célébrités. Concernant les dépenses, Frédéric avait refusé de porter le chapeau et avait évoqué dans la presse un déménagement coûteux de Loana, un anniversaire à Disneyland Paris et l'achat d'une voiture.

« Frédéric a changé parce qu’il a failli me perdre »

L’affaire n’a manifestement pas eu de suites. Loana est convaincue que Frédéric a changé. La raison de ce changement : « avoir failli me perdre », a assuré Loana à Closer. L’ex-starlette ne compte cependant pas fonder une famille avec son compagnon, du moins « pas pour le moment ». « Il a déjà deux petits garçons âgés de 5 et 6 ans, et il en a la garde un week-end sur deux. Je reporte un peu sur eux l’affection que je ne peux pas donner à ma fille, que je n’ai pas revue depuis l’âge de trois mois, et qui a seize ans aujourd’hui », a expliqué Loana à Closer.

Dans la même interview, Loana a également été invitée à donner son avis sur l'affaire Nabilla. Pour l'ex-lofteuse, la bimbo « n'est pas victime de la téléréalité » mais plutôt de « son tempérament de feu ».