Affaire Nabilla : les confidences de mémé Livia sur leur rencontre en prison

Affaire Nabilla : les confidences de mémé Livia sur leur rencontre en prison
Affaire Nabilla : les confidences de mémé Livia sur leur rencontre en prison
Mémé Livia est allée voir Nabilla au parloir de la prison pour femmes de Versailles ce vendredi 28 novembre. Récit des retrouvailles entre la grand-mère et sa petite-fille.
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de la réalisatrice Joyce A. Nashawati
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de la...


En prison, Nabilla vient d’être privée de promenade pour éviter que des paparazzi la filment, comme c’est arrivé la semaine dernière avec Closer, mais elle bénéficie toujours des autres droits auxquels un détenu peut prétendre : le téléphone, l’accès aux cours (la starlette étudierait la coiffure et le français) mais aussi les visites.

Livia est d’ailleurs venue voir sa petite-fille au parloir le vendredi 28 novembre. Dans une interview à RTL, elle a dit qu’elle y avait retrouvé une Nabilla « combative ». « J'ai passé 7 portes du purgatoire pour arriver à voir mon ange. Je l'ai trouvée très forte, en bonne santé, plus belle pas maquillée, très combative », a expliqué Livia.

Livia : « Nabilla a réalisé que Thomas était un ennemi »

La grand-mère, qui soutient la thèse des violences conjugales subies par Nabilla et qui a expliqué récemment à Closer qu’elle « mettrait bien un coup de poing dans la gueule de Thomas » a évidemment évoqué la relation Nabilla/Thomas : « Lorsque l'on a tout donné à quelqu'un, de l'amour, du matériel et que tout d'un coup cette personne vous a mis dans cette endroit , elle a eu du mal à réaliser […] Maintenant elle a réalisé qu'elle n'a plus affaire à un ami mais à un ennemi. Elle est prête à affronter ce qu'elle a à affronter », a-t-elle déclaré à RTL.

Et la matriarche de brosser le portrait d’une Nabilla désormais très seule mais qui peut compter sur sa famille : « Elle s'est surtout rendue compte qu'elle n'avait pas beaucoup d'amis. Elle a donc sa grand-mère, son grand-père. Elle a son frère qu'elle adore et elle s'accroche à nous », a-t-elle dit.

« Elle sait qu'elle dit la vérité donc elle ne peut que sortir rapidement », a conclu Livia. La vérité de Nabilla reste toutefois très différente de celle de Thomas, l'enquête suit donc son cours.