Raquel Garrido prend la défense de Nabilla

Raquel Garrido prend la défense de Nabilla
Raquel Garrido prend la défense de Nabilla
« Pensée pour Nabilla dont la détention dure depuis trop longtemps ». L’auteur de cette petite phrase n’est pas une personnalité du Paf mais un cadre du parti de Gauche : Raquel Garrido. Sur les ondes de RMC, en plein débat sur la privatisation des autoroutes, cette dernière a tenu à apporter son soutien à l’ex-vedette de la téléréalité.
A lire aussi
DSK : Marcela Iacub "prend la défense du bourreau" selon Clémentine Autain
femmes
DSK : Marcela Iacub "prend la défense du bourreau" selon...


Une cadre du parti de Gauche qui s’exprime sur l’affaire Nabilla, c’est ce que les auditeurs de l’émission « Les Grosses Têtes » sur RMC ont pu entendre mercredi 17 décembre. Invitée à débattre sur les ondes de la station sur le sujet de la privatisation des autoroutes face à l'UMP Thierry Solère et au socialiste Philippe Doucet, la secrétaire nationale du Parti de gauche, Raquel Garrido, a en effet fait une digression inattendue, apportant son soutien à l’ancienne vedette de la téléréalité.

« En général, la détention provisoire souvent ne sert à rien »

Alors que Philippe Doucet monopolisait la parole, s'emportant sur ces entreprises « qui se gavent » depuis la privatisation des autoroutes, l’animateur de RMC a tenté de reprendre la parole en lançant un « allô ? ». Une interjection sur laquelle un autre invité a immédiatement rebondi par un « allô quoi », ainsi que le raconte Le Lab d’Europe 1.

Il n’en fallait pas plus à Raquel Garrido pour faire le lien avec Nabilla et dénoncer la détention provisoire de cette dernière, accusée d’avoir poignardé son ex-petit ami Thomas Vergara. « Pensée pour Nabilla d'ailleurs dont la détention dure depuis trop longtemps. Pas qu'elle d'ailleurs. Je le dis. En général, la détention provisoire souvent ne sert à rien », a-t-elle estimé. Et de se justifier : « Puisque vous me tendez une autre perche, j'en profite ». C'est dit.