Johnny Depp se sent « violé » lors des séances photos

Johnny Depp se sent « violé » lors des séances photos
Johnny Depp se sent « violé » lors des séances photos
Dans cette photo : Johnny Depp
Actuellement en pleine promotion pour son dernier film « Rhum Express », Johnny Depp se lâche un peu trop au goût de certains. Ce sont des confessions un peu trop franches au magazine « Vanity Fair » qui poussent aujourd’hui le célèbre comédien à s’excuser publiquement pour ses propos.
A lire aussi
L'actrice Jameela Jamil descend les stars qui retouchent leurs photos
News essentielles
L'actrice Jameela Jamil descend les stars qui retouchent...

Parfaitement provocateur, Johnny Depp a donné récemment une interview qui n’est pas passée inaperçue au magazine « Vanity Fair ». La preuve par deux que parfois il est préférable de se taire plutôt que de dire des choses qui seront mal interprétées.

Tout commence dès les photographies qui illustrent l’article en question pour lesquelles notre pirate des Caraïbes préféré pose avec un verre d’alcool à la main et une cigarette dans la bouche. Ambiance. Mais ce ne sont pas les photos qui posent aujourd’hui problème. Ce sont les propos tenus par Johnny Depp qui lui valent des reproches à en pleuvoir.

En effet, ce dernier a commencé en fanfare en avouant carrément qu’il continuera à jouer le rôle du pirate Jack Sparrow tant que cela sera de l’argent facile. Et l’acteur d’ajouter que lorsqu’il était plus jeune, il aimait assister à des meetings organisés par l’église de scientologie. La raison ? L’argent là encore. Car il gagnait quelques dollars rien que pour sa présence.

Jusque-là, les propos de Depp étaient volontairement provocateurs, mais sans plus. C’est la suite qui a véritablement choqué les gens. Lorsqu’il avoue se sentir « violé » pendant les séances photos. UN exercice que l’acteur déteste tout particulièrement et qui est très délicat pour lui. Résultat ? Plusieurs organisations ont fait savoir que de tels propos n’étaient pas acceptables. Du coup, Depp a décidé de s’excuser publiquement pour calmer le jeu :

« Je m’excuse du fond du cœur si j’ai blessé quelqu’un. Je ne voulais pas cela. J’ai mal choisi mes mots en tentant d’exprimer l’un de mes sentiments. Je comprends qu’il n’y ait pas lieu de comparer un viol avec une séance photos et je regrette mes propos. Veuillez accepter mes sincères excuses. »

VOIR AUSSI

The Hobbit, la nouvelle saga de Tolkien en vidéo

Adaptation télé du film L'Agence, sorti en mars 2011

Wes Craven : « Scream 5 » au cinéma – Vidéo

Cinéma : « The Lady », le dernier Besson en vidéo