Mali : coup d'État militaire contre un régime « incompétent »

Après des heures de combat, des militaires ont pris le pouvoir jeudi matin au Mali, dissous les institutions et décrété un couvre-feu, en réponse à « l'incapacité du pouvoir à lutter contre le terrorisme » et la rébellion touareg qui agitent le nord du pays depuis la mi-janvier.
A lire aussi


Des militaires maliens ont pris le pouvoir à Bamako jeudi, vers 4h00 du matin, après des heures de combat, dissous les institutions et décrété un couvre-feu, pour en finir, selon eux, avec le « régime incompétent » du président Amadou Toumani Touré dans la lutte contre la rébellion touareg et les groupes islamistes qui agitent le nord du pays depuis la mi-janvier. La journée de mercredi avait commencé par une mutinerie dans un camp à Kati avant de s’étendre à la capitale. Le porte-parole du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE), le lieutenant Amadou Konaré, a justifié le coup d’État, à la télévision nationale, par « le manque de matériel adéquat pour la défense du territoire national » et « l’incapacité du pouvoir à lutter contre le terrorisme ».

La junte militaire, dirigée par le capitaine Amadou Sanogo, a « pris l’engagement solennel de restaurer le pouvoir » civil. L'élection présidentielle, dont le premier tour était prévu le 29 avril, est de fait annulée. Selon un soldat mutin, les militaires contrôleraient le palais présidentiel, tandis qu’un autre a affirmé que le ministre des Affaires étrangères, Soumeylou Boubèye Maïga, et celui de l'Administration du territoire, Kafougouna Koné avaient été arrêtés. La France a appelé « au respect de l’ordre constitutionnel » et condamné « tout recours à la violence », tout comme la diplomatie américaine et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

Élodie Vergelati

Avec AFP
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Une association pour les femmes et les enfants de Kadiolo au Mali
Mali : enlèvement de deux géologues français
Présidentielle au Sénégal : Youssou N'Dour supporte Macky Sall
Marie Dedieu : décès de l'otage française détenue en Somalie
Farc : fin de l'enlèvement des civils en Colombie

Dans l'actu