Le braconnage en Afrique du Sud, une vraie mafia

Le braconnage en Afrique du Sud, une vraie mafia
Le braconnage en Afrique du Sud, une vraie mafia
Les défenses des éléphants se vendent à prix d’or sur le marché.
A lire aussi

Oui mais voilà, il en faut des quantités astronomiques ce qui signifie qu’il faut tuer de plus en plus d’éléphants ou de rhinocéros. Mais il n’y a pas que ce type d’animaux qui sont recherchés.

Le braconnage est une affaire qui rapporte du bas de l’échelle au haut de l’échelle, car tuer les animaux et vendre tout ce qui peut être récupéré permet de gagner un maximum d’argent.

Voilà que 57 affaires concernant ces faits doivent être jugées devant les tribunaux et il n’y a pas que des "petits"  qui vont être condamnés. Parmi les "méchants", on trouve aussi des vétérinaires, des rangers de parcs, des policiers… Pour le moment, ceux qui se trouvent en haut de la pyramide n’ont pas été arrêtés mais il ne faut jamais jurer de rien, un jour ils pourraient tomber.

Chacun est à sa façon un intermédiaire pour que les défenses, par exemple puissent être acheminées à l’étranger sans encombre. Le pôle justice a décidé de frapper fort et a créé « un pôle spécialisé de magistrat » chargé de combattre ces trop nombreux trafics.