Egypte : le candidat des Frères musulmans rassure les femmes et les Chrétiens

Les deux candidats au second tour de l'élection présidentielle égyptienne tentent d'élargir leurs électorats. Hier soir, le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi a notamment voulu rassurer les femmes et les Chrétiens d'Égypte.
A lire aussi


A la suite de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle égyptienne, Mohammed Morsi, le candidat des Frères musulmans, a tenu à s’exprimer pour tenter de rassurer les femmes, mais également la population chrétienne d’Égypte : « Nos frères chrétiens, pour le dire très clairement, sont des partenaires nationaux et ont des droits complets, comme les musulmans » avant de promettre de « ne pas imposer aux femmes de porter le hijab » ou voile islamique. En effet, les femmes non voilées et les Chrétiens sont plus largement favorables à Ahmad Chafiq, lui aussi candidat au second tour. Cet ancien Premier ministre d’Hosni Moubarak est musulman, mais de culture politique laïque. M. Morsi a également tenté de rassurer les groupes de jeunes militants pro-démocrates en leur garantissant le droit d’organiser des manifestations.

Cette élection présidentielle en Egypte est historique, c’est la première depuis la chute d’Hosni Moubarak en février 2011 et elle s’était jusque là déroulée sans incident majeur. Mais hier, suite à l’annonce des résultats du premier tour, le QG de campagne d’Ahmad Chafiq a été incendié. Plusieurs manifestants se sont ensuite affrontés place Tahrir. Les deux candidats tentent depuis d’élargir leur électorat, surtout auprès des jeunes et des libéraux, promettant tous deux de respecter les idéaux des révolutions arabes.

Sarah Jumel

Avec AFP
Crédit photo : AFP/De g. à d. : Mohammed Morsi et Ahmad Chafiq

VOIR AUSSI

Égypte : incendie volontaire au QG de campagne d’Ahmed Chafik
Présidentielle en Egypte : Mohammed Morsi contre Ahmed Chafik au second tour
Election présidentielle en Egypte : le Printemps des femmes n'aura pas lieu