Egypte : viol d'une étudiante en journalisme place Tahrir

Egypte : viol d'une étudiante en journalisme place Tahrir
Egypte : viol d'une étudiante en journalisme place Tahrir
Une étudiante en journalisme britannique a été violée par des individus au Caire, dimanche dernier. L'agression a eu lieu lors de la fête qui a suivi l'annonce des résultats électoraux place Tahrir.
A lire aussi


Natasha Smith, une étudiante en journalisme britannique, a été sauvagement agressée dimanche dernier par un groupe de personnes, qui l’ont encerclée lors de l’annonce des résultats électoraux place Tahrir, au Caire. La jeune femme de 22 ans a raconté son calvaire sur son blog, où elle explique s’être séparée d’un ami qui l’accompagnait, puis s’est retrouvée entourée par ces individus qui l’ont « ballotée comme de la viande fraîche au milieu de lions affamés ». Les agresseurs l’ont déshabillée puis griffée, avant de lui toucher les seins et d’essayer de la pénétrer avec leurs doigts.

Elle a crié jusqu’au moment où un ami a réussi à la sortir du cercle et a l’emmener dans une tente médicalisée, où elle a été soignée et voilée. Loin de regretter leur action, les agresseurs l’ont suivie puis attaquée dans la tente où elle se trouvait, mais « les gens présents à l’intérieur ont fait barrage avec des chaises et des tables », a-t-elle raconté, avant d’ajouter que son histoire a réussi à faire le tour du monde « parce que je suis britannique, mais cela arrive à beaucoup de femmes partout sans qu’on en entende parler ».

Alexandra Gil


(Avec Bfmtv.com et  20min.ch)

VOIR AUSSI

« Les femmes du bus 678 » : le harcèlement sexuel en Egypte
Egypte : Les images de la femme battue place Tahrir inquiètent l'ONU Femmes
Egypte : une journaliste de France 3 « tabassée » et violée