Aurora : le tueur présumé James Holmes au tribunal

Aurora : le tueur présumé James Holmes au tribunal
Aurora : le tueur présumé James Holmes au tribunal
Dans cette photo : Barack Obama
James Holmes, l'homme de 24 ans soupçonné d'avoir tué 12 personnes vendredi dans un cinéma du Colorado, a comparu pour la première fois lundi devant la justice des États-Unis.
A lire aussi


Trois jours après la fusillade du cinéma d’Aurora dans la banlieue de Denver, James Holmes a comparu pour la première fois lundi devant le tribunal de district du comté d’Arapahoe. L’homme, suspecté d’avoir tué 12 personnes lors de la première de « Batman », est apparu les cheveux teints en rouge et l’air absent. Il n’a pas prononcé un mot au cours de l’audience qui a duré une dizaine de minutes et pendant laquelle la justice lui a signifié formellement ses droits. Sa mise en accusation formelle est prévue le 30 juillet. Les familles des victimes seront consultées afin de déterminer si l’accusation doit réclamer la peine capitale, a déclaré la procureure du Colorado, Carol Chambers. Au Colorado, une seule personne a été exécutée depuis le rétablissement de la peine de mort en 1976.

Quant aux mobiles du suspect, ils restent mystérieux. Selon le Washington Post, le bilan aurait pu être plus lourd si son fusil d’assaut ne s’était pas enrayé. Lors de son arrestation, l’homme aurait déclaré qu’il était le « Joker », le principal ennemi de « Batman », reconnaissable par ses cheveux rouges en bataille. Un acte qui semble avoir été préparé depuis plusieurs mois. Selon le chef de la police d’Aurora, le suspect se serait procuré 6 000 balles et possédait légalement quatre armes à feu. Il aurait aussi tenté en vain, d’entamer une procédure d’inscription dans un club de tir privé. Dans son logement, piégé par des matériaux explosifs et incendiaires et déminé samedi, la police a découvert parmi ses effets personnels un masque de Batman et un poster.

En déplacement à Aurora dimanche, le président Barack Obama a déclaré espérer que «dans les prochains jours, les prochaines semaines et les prochains mois, nous réfléchirons tous à ce que nous pouvons faire face à la violence insensée dont ce pays souffre ».

(Source : AFP)
Crédit photo : Université du Colorado/AFP

VOIR AUSSI

Fusillade à Denver : Barack Obama envoie un message de soutien aux habitants d'Aurora
Fusillade de Denver : le tireur présumé a piégé son appartement
Denver : 14 morts dans une fusillade à une séance du nouveau Batman - Live