L'Ecosse en route pour le mariage gay

L'Ecosse en route pour le mariage gay
L'Ecosse en route pour le mariage gay
Dans cette photo : David Cameron
Les autorités locales écossaises viennent d'annoncer une loi d'ici la fin 2012 pour légaliser le mariage entre personnes de même sexe. Ce projet est rendu possible grâce à l'autonomie élargie de l'Ecosse vis-à-vis de la couronne britannique. Militants et détracteurs ont immédiatement réagi à cette annonce.
A lire aussi


Une loi autorisant les unions des couples gays est en préparation au Parlement écossais, selon les autorités locales qui promettent une application d’ici la fin de l’année 2012. Ce serait alors une première pour une province du royaume britannique : l’Ecosse possède une autonomie élargie, qui lui permet de décider de ses propres lois dans tous les domaines - excepté ceux de la défense, des affaires étrangères et des politiques fiscales et économiques. Pas de restrictions ni de contre-indications en matière de politique familiale et sociétale donc pour le parti indépendantiste Scottish National Party.

Les militants gays ont évidemment exulté à l’annonce de ce projet, saluant « un jour de fierté pour l’Ecosse ». En revanche, l’Eglise catholique a vivement critiqué la nouvelle, évoquant une « expérience sociale dangereuse » alors que les autorités locales écossaises avaient assuré précédemment qu’aucune église n’aurait l’obligation de célébrer des mariages entre personnes de même sexe.

En plein débat partout dans le monde, l’union des couples homosexuels est un sujet qui n’est pas inédit au Royaume-Uni. David Cameron, le Premier ministre du pays, issu du parti conservateur au pouvoir avec les libéraux-démocrates, a pour sa part promis de légaliser le mariage homosexuel d’ici 2015, malgré une opposition de la frange la plus à droite de son camp.

Laure Gamaury

(Source : lefigaro.fr)

VOIR AUSSI

Mariage gay : 63% des Français disent oui
Le mariage gay s'invite dans la campagne de Barack Obama
Grande-Bretagne : la possible légalisation du mariage gay fâche l'Église

Dans l'actu