Pussy Riot : les artistes internationaux se mobilisent

Pussy Riot : les artistes internationaux se mobilisent
Pussy Riot : les artistes internationaux se mobilisent
Dans cette photo : Sting
À quelques jours du verdict du tribunal de Moscou, les soutiens internationaux pour les Pussy Riot se multiplient. De nombreux artistes prennent ainsi parti pour les trois jeunes féministes russes, qui encourent trois ans de prison.
A lire aussi


Alors que le verdict du tribunal de Moscou sera rendu le 17 août prochain, l’heure est à la mobilisation pour les trois féministes russes du groupe Pussy Riot. Les trois jeunes femmes, âgées de 22, 24 et 29 ans, sont accusées d’incitation à la haine religieuse et de hooliganisme pour avoir entonné un chant anti-Poutine dans une cathédrale orthodoxe en février dernier. Emprisonnées depuis cinq mois, elles encourent 3 ans de prison.

Les soutiens internationaux se multiplient, et à l’instar de Sting, Madonna et Yoko Ono, nombreux sont les artistes à se mobiliser. Ainsi la chanteuse islandaise Björk a dédié ce week-end la chanson « Declare Independance » aux trois jeunes condamnées, lors d’un concert donné à Moscou. Écrit à l’origine pour soutenir le peuple de Faroe Islands/Greenland (Danemark), ce morceau a depuis été dédié à plusieurs autres causes, dont celles des peuples tibétain et kosovar. L’artiste a défendu avec vivacité la cause des trois féministes : « en tant que musicienne et en tant que mère, je voudrais dire que je suis farouchement en désaccord avec ceux qui les ont mises en prison en raison de leur protestation pacifique ». « Les autorités russes devraient les laisser rentrer chez elles, auprès de leurs familles et de leurs enfants », a-t-elle assuré face au public.

La semaine dernière, l’artiste canadienne Peaches a réalisé une vidéo à Berlin en face de l’ambassade de la Russie en Allemagne : quelque 400 manifestants ayant répondu à l’appel que l’artiste avait lancé sur les réseaux sociaux ont ainsi participé à l’enregistrement d’un clip pour une chanson intitulée « Free Pussy Riot ». La vidéo devrait être mise en ligne le mardi 14 août.

La ministre de la Culture française Aurélie Filippetti a également pris la défense du groupe punk et féministe, déclarant : « la liberté de création est aussi la liberté de critiquer le pouvoir en place. C’est la force d’une démocratie que de savoir accepter cette licence artistique et de protéger les artistes qui l’exercent ».

Björk dédicace « Declare Independance » à Pussy Riot (Vidéo) :


Crédit photo : YouTube

VOIR AUSSI

Pussy Riot : un procès « de type stalinien » selon l'une des trois accusées
Pussy Riot : Poutine demande une justice clémente pour les féministes
Pussy Riot : le groupe punk torturé par un procès « illégitime »