USA : après Todd Akin, le républicain Tom Smith relance la polémique sur le viol

USA : après Todd Akin, le républicain Tom Smith relance la polémique sur le viol
USA : après Todd Akin, le républicain Tom Smith relance la polémique sur le viol
Dans cette photo : Barack Obama
Alors que le camp républicain tente au possible d'oublier le scandale créé par Todd Akin et ses propos sur le viol, un deuxième candidat du parti américain, Tom Smith, vient de déraper sur le sujet, déclarant qu'une grossesse issue d'un viol équivalait à la naissance d'un enfant hors mariage.
A lire aussi


Une grossesse issue d’un viol, identique à une grossesse hors mariage : voici la teneur des propos du républicain Tom Smith, qui ont relancé la controverse autour du viol dans le parti. Cette nouvelle petite phrase met en lumière la position très conservatrice du camp de Mitt Romney sur les questions de société, notamment celle de l’avortement, alors que le parti essayait tant bien que mal de recentrer le débat ailleurs après le scandale Todd Akin ; mi-août, le candidat du Missouri au Sénat avait déclaré qu’une femme tombait rarement enceinte suite à un « vrai viol », car son corps avait les moyens de bloquer le processus.

Lundi, c’était au tour du candidat républicain de Pennsylvanie de semer le trouble. Alors qu’il était interviewé au Club de la presse de son État, il a condamné les propos de Todd Akin, assurant qu’il « n’aurait jamais dû dire ça », tout en indiquant qu’il partageait son avis sur la question de l’avortement : il ne devrait pas y avoir d’exception à la règle, y compris en cas de viol ou d’inceste. Répondant à la question d’un journaliste lui demandant quelle serait sa réaction s’il s’agissait de sa fille ou petite-fille, il a dit avoir « vécu quelque chose de similaire » dans sa famille.

« Elle a choisi la vie et je la salue pour cette décision. Elle connaissait ma façon de voir, mais heureusement pour moi, je n’ai pas eu à… Elle a choisi ma façon de penser. Ne vous méprenez pas, il ne s’agissait pas d’un viol. » Le candidat s’est alors vu demander quelle situation pouvait bien être comparable à un viol, et il a déclaré : « la naissance d’un enfant hors-mariage. Mettez-vous à la place d’un père. C’est la même chose ».

Megan Piwowar, porte-parole de Tom Smith, s’est exprimée hier soir pour défendre le candidat, et un communiqué a également été publié pour expliquer les déclarations du républicain : « Tom Smith est engagé dans la protection de la sacralité de la vie et il pense que cela commence par la conception. Bien que ses réponses à certaines des questions posées au Club de la presse de Pennsylvanie ont pu paraître maladroites, à aucun moment il n’a fait la comparaison que certains ont déduit de ses mots. Quand on lui a demandé s’il faisait cette comparaison, Tom a clairement répondu : « Non ». Tom parlait de la difficile décision à laquelle avait été confrontée sa famille, et non de la nature de la grossesse de sa fille. »

Mais les explications de Tom Smith et la vidéo d’excuses de Todd Akin n’ont pas empêché la polémique d’enfler et les différents candidats républicains ne manquent pas de se faire interroger sur leur position quant à l’avortement. Pour Mitt Romney, la route vers la Maison-Blanche est plus ardue que prévue.

Voir la vidéo de Tom Smith au Club de la presse de Pennsylvanie :


Source : huffingpost.fr
Crédit photo : Matt Rourke/AP Photo

VOIR AUSSI

USA : Barack Obama répond à Todd Akin sur le « vrai viol »
USA : la honte infligée aux femmes qui souhaitent avorter

USA : Todd Akin désavoué par les républicains après ses propos sur le viol

Plus d'actu sur : Présidentielle américaine

Obama réélu : "Va-t-il savoir mettre la pression sur les républicains ?"
Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès
Couples homosexuels : Obama répond à la lettre d'une fillette qui a deux pères