Pakistan : après Malala, la jeune Hina Kahn, nouvelle cible des talibans

Pakistan : après Malala, la jeune Hina Kahn, nouvelle cible des talibans
Pakistan : après Malala, la jeune Hina Kahn, nouvelle cible des talibans
Dans cette photo : Angelina Jolie
Hina Kahn est une jeune activiste pakistanaise qui défend les droits des femmes et des fillettes. Depuis quelques jours, elle subit des intimidations et reçoit des menaces de mort. Elle vit recluse chez elle et craint pour sa vie et celle de sa famille. Une histoire qui rappelle celle de Malala, une autre jeune militante, aujourd'hui hospitalisée.
A lire aussi
Malala : un chef taliban regrette son agression
femmes
Malala : un chef taliban regrette son agression


« Je ne peux pas aller à l’école, je ne peux pas sortir de la maison, je ne peux même pas aller au marché depuis ces menaces », confie Hina Khan au Telegraph. Cette jeune fille milite pour les droits des femmes depuis l’âge de treize ans avec sa mère. Originaire de la région de la vallée de Swat au Pakistan, la famille a déménagé en 2007 suite à leurs prises de position. Ils habitent dorénavant à Islamabad, mais depuis quelques semaines ils subissent des pressions. Une croix rouge est peinte sur la porte de leur maison, une fois effacé, le symbole réapparaît. Le père de Hira, un militant pour la paix, a reçu un coup de fil anonyme de Peshawar lui indiquant que sa fille était la prochaine cible des talibans. Son interlocuteur lui aurait aussi dit : « Vous pouvez enlever l’inscription, mais vous êtes toujours une cible. Nous allons vous tuer. Nous surveillons votre fille depuis 2008 ».

Hina Khan n’est pas un cas isolé. Malala Yousufzai, une jeune adolescente pakistanaise de 15 ans qui défend le droit à l'éducation des filles a reçu une balle dans la tête le 9 octobre alors qu'elle rentrait de l'école. Blessée, elle est toujours hospitalisée en Grande-Bretagne.

Malgré la peur et la pression Hina Khan se dit prête à se battre jusqu’au bout et affirme prier pour le rétablissement de Malala.

Nicolas Pasquier

Crédit photo : Al Jazeera

VOIR AUSSI

Angelina Jolie : "We All Are Malala", son édito de soutien à la jeune Pakistanaise
Malala Yousafzai transférée du Pakistan en Grande-Bretagne pour être soignée
Blasphème au Pakistan : Rimsha Masih, 14 ans, devrait échapper à la prison à vie