Casey Legler : femme mais mannequin pour hommes

Casey Legler : femme mais mannequin pour hommes
Casey Legler : femme mais mannequin pour hommes
L'agence de mannequins Ford a engagé Casey Legler, 35 ans, ex-nageuse olympique, pour défiler dans les Fashion Weeks masculines. En effet, avec sa carrure – elle mesure 1,88m – et son look androgyne, l'artiste américaine endosse parfaitement les collections homme des plus grands couturiers.
A lire aussi


Silhouette androgyne, épaules de nageuse et coupe garçonne, Casey Legler n’a a priori aucun attribut pour faire carrière sur les podiums des grands défilés. Pourtant, à 35 ans, cette ancienne sportive de haut niveau, qui a participé aux épreuves de natation des Jeux olympiques d’Atlanta en 1996, a signé durant l’été un contrat avec l’agence de mannequinat Ford. Mais la trentenaire qui trouve que « nous avons des manières particulières de nous identifier comme homme ou femme » et qui les considère « parfois très limitées », officiera dans la division homme.

« Il existe aussi une autre voie »

C’est en rendant service à une amie, photographe de son état, que Casey Legler s’est fait remarquer. Cass Bird, photographe de mode, qui réalise alors une série de clichés pour le magazine Muse, lui demande de participer. Très à l’aise devant l’objectif, Casey Legler porte à merveille le costard : « Est-ce un grand écart pour moi d’avoir du style en portant des vêtements pour hommes ? Il suffit de me regarder deux secondes pour voir que ce n’est pas compliqué », témoigne-t-elle dans le magazine Time.

Elle raconte dans cette même interview le moment où elle a décidé de prendre une autre voie que le strictement féminin ou le strictement masculin. Alors qu’elle faisait partie de l’équipe nationale de natation, elle a décidé à l’instar de plusieurs de ses coéquipiers de se raser la tête pour ressentir la sensation d’un crâne nu dans l’eau : « Ça a été l'élément déclencheur. Si ces personnes font une chose et que j'ai très envie de faire pareil, qu'est-ce qui m'en empêche ? (…) Cela témoigne d'une chose : il existe aussi une autre voie. »

Crédit photo : Tumblr/Casey Legler

VOIR AUSSI

Allemagne : retour des mannequins professionnels dans le magazine « Brigitte » ?
Des mannequins plus rondes feraient des femmes plus confiantes
Maigreur : un magazine de mode américain brise le diktat
Jean-Paul Gaultier pour Coca-Cola light : les coulisses du projet