Hillary Clinton veut une femme présidente des États-Unis

Hillary Clinton veut une femme présidente des États-Unis
Hillary Clinton veut une femme présidente des États-Unis
Dans cette photo : Hillary Clinton
Invitée d'une réunion privée à Toronto, au Canada, l'ex-Première dame et ancienne Secrétaire d'État Hillary Clinton n'a pas caché son envie de voir élue, de son vivant, une femme à la tête des États-Unis. Une façon d'annoncer à demi-mots sa candidature aux Primaires démocrates de 2016 ?
A lire aussi
Michelle Obama sera-t-elle la prochaine présidente des Etats-Unis ?
News essentielles
Michelle Obama sera-t-elle la prochaine présidente des...

« Je voudrais dire, de façon hypothétique, que j'espère vraiment que nous aurons de mon vivant une femme présidente. » C'est par cette petite phrase qu'Hillary Clinton a relancé les spéculations sur son éventuelle candidature aux Primaires démocrates, qui devraient se dérouler en 2016. Intervenant à une réunion privée qui se déroulait à Toronto, au Canada, l'ancienne Secrétaire d'État de l'administration Obama a ainsi réalimenté les rumeurs sur sa participation à la course à la Maison Blanche et suscité les espoirs du camp démocrate.

Rattrapée par ce qu'insinuaient ses propos, elle a toutefois tempéré : « Pour la prochaine fois ou la fois d'après, cela dépend essentiellement de la capacité pour une femme de se déterminer et de se soumettre au processus politique, ce qui est très difficile. »

Hillary, favorite des démocrates

Si sa candidature à l'investiture démocrate en vue de l'élection présidentielle américaine de 2016 semble de plus en plus se confirmer, Hillary Clinton laisse toutefois planer le doute. L'ancienne Première dame, âgée de 65 ans, n'a pourtant jamais caché son ambition de revenir à la Maison Blanche, mais cette fois en tant qu'hôte principal. Féroce concurrente de Barack Obama lors des Primaires démocrates de 2008, celui-ci, élu, l'a nommée à la tête du Secrétariat d'État des États-Unis. Fonction qu'elle a occupé jusqu'en décembre 2012. Victime d'une commotion cérébrale à cette période, elle a alors cédé son poste à John Kerry après quatre années à la tête de la diplomatie américaine. Bien qu'ayant déclaré vouloir abandonner la vie politique, elle reste la candidate préférée des démocrates. Les républicains, quant à eux, sont déjà préparés à la future candidature de l'ancienne Première dame.

VOIR AUSSI

Hillary Clinton, personnalité la plus cool de l'équipe Obama (vidéo)
Hillary Clinton, candidate à la Maison Blanche en 2016 ?
Égypte :
Hillary Clinton condamne les violences faites aux femmes
Hillary Clinton hospitalisée et plus que jamais adulée des Américains