Afghanistan : l'armée américaine cherche le soutien des femmes

Afghanistan : l'armée américaine cherche le soutien des femmes
Afghanistan : l'armée américaine cherche le soutien des femmes
Des unités de femmes de l’armée américaine se consacrent à l’ouverture du dialogue avec les femmes afghanes. Le front étant réservé aux hommes, la branche féminine des « Marines » participe à la stratégie de conquête de l’opinion en rendant visite aux femmes des villages.
A lire aussi

Pas facile de faire parler la population afghane, soumise à la pression des Talibans, et pas toujours favorable à la présence étrangère dans le pays. L’armée américaine fait appel à ses femmes pour conquérir l’opinion féminine : les FET (Female Engement Teams) parcourent les villages des zones stratégiques pour instaurer le dialogue avec les femmes afghanes. La famille, la santé, la sécurité : les sujets abordés visent à gagner leur soutien aux forces internationales et afghanes qui combattent les insurgés talibans depuis presque 10 ans.
Les femmes soldats américaines n’ont pas le droit de se battre en première ligne, ce qui ne les empêche pas d’essuyer des tirs dans ces régions dangereuses. Les FET ont été créées il y a deux ans, sur la base du volontariat des « Marines » ou de femmes de la Marine. Victimes du scepticisme des hommes, les participantes de ce programme essuient régulièrement les railleries des soldats sur leur mission, mais le chef des troupes de trois districts du Helmand (province du Sud-Ouest), le Colonel David Furness, est convaincu de leur utilité : « Les femmes ont de l'influence sur les hommes, toute femme sait ça, tout homme marié sait ça. Si vous ne tentez pas d'avoir accès aux femmes, vous ne vous adressez qu'à la moitié de la population. »
(Source : AFP)

VOIR AUSSI

USA : la fin de l’interdiction de combat pour les femmes soldats ?
Le tabou de l'homosexualité dans l'armée a été levé aux USA
50 000 femmes dans l’armée française, mais pas aux postes de direction
GI’s en Irak : grossesse interdite