Crise à Buckingham : la reine d'Angleterre n'a plus qu'un million de livres

Crise à Buckingham : la reine d'Angleterre n'a plus qu'un million de livres
Crise à Buckingham : la reine d'Angleterre n'a plus qu'un million de livres
Dans cette photo : Elizabeth II
Pour la première fois, la commission des finances publiques de la Chambre des communes s’est penchée sur la gestion des finances de la reine d'Angleterre. Les parlementaire britanniques ont exigé que leur souveraine réduise ses dépenses et procède à la rénovation de ses propriétés, qui tombent en ruine.
A lire aussi


La crise n’épargne pas la reine d’Angleterre. Un rapport parlementaire vient d’épingler la gestion des finances d'Elizabeth II et de réclamer des mesures d’économie afin d’équilibrer les dépenses et ses recettes de la maison royale.

Selon le rapport de la commission des finances publiques (PAC), à force de puiser dans les réserves de la Maison royale, celles-ci sont passée de 35 millions de livres à 1 million depuis 2001. «Depuis 2007-2008, la Maison a réduit ses frais de 16% en chiffres absolus, mais 11% sont le fait d’une hausse de ses revenus, et seulement 5% de la diminution de ses dépenses», a commenté Margaret Hodge, présidente de la commission, chargée d’examiner le «Sovereign Grant», le système financier qui subventionne la monarchie britannique.

Les bâtiments royaux tombent en ruines

Les demeures royales, tels le palais de Buckingham et le château de Windsor, nécessitent en outre d’importantes réparations. Le personnel de Buckingham est actuellement forcé d’utiliser des seaux pour protéger les oeuvres d’art de la pluie en raison du manque d’étanchéité des toits, les chaudières de plus de 60 ans engendrent des factures salées chaque année et le Palais est plein d’amiante, selon la commission.

«La Maison doit se pencher sérieusement sur la question de ses travaux d’entretien en retard», a insisté Mme Hodge. «Nous avons l’impression que la reine n’a pas été correctement servie par la Maison et par le Trésor, responsable d’examiner minutieusement ses finances et sa gestion», a-t-elle regretté, estimant au nom du comité que le Trésor « avait échoué » dans son « devoir ».

VOIR AUSSI

Offre d'emploi : horloger de la reine d'Angleterre pour 3000 euros par mois
Albert II de Belgique : la reine d'Angleterre doit-elle abdiquer pour Charles ?
La reine d'Angleterre offre une résidence à Kate et William