Une lettre ouverte pour demander à son milliardaire de père d’accepter son homosexualité

Une lettre ouverte pour demander à son milliardaire de père d’accepter son homosexualité
Une lettre ouverte pour demander à son milliardaire de père d’accepter son homosexualité
Quelques jours après que son père a offert près de 100 millions d'euros à l'homme qui parviendrait à la séduire, une jeune trentenaire chinoise lui a répondu à travers une lettre ouverte publiée dans un quotidien national. Elle l'implore d'accepter son homosexualité et la femme qui partage sa vie depuis neuf ans.
A lire aussi


La semaine dernière, l'initiative d'un richissime homme d'affaires faisait le buzz dans les médias. En effet, Cecil Chao Sze-Tsung, figure de l'élite hongkongaise s'engageait à offrir 120 millions de dollars, soit 95 millions d'euros environ, à celui qui réussirait à séduire sa fille Gigi. Plus de 20 000 prétendants s'étaient fait connaître. Sexiste, paternaliste et humiliante, cette proposition prend, en outre, un caractère complètement absurde et homophobe quand on sait que la promise est lesbienne. Aussi, mardi, dans une lettre ouverte publiée dans le South China Morning Post, le quotidien anglophone de Hong Kong, la jeune femme dont il est question a imploré son père d'accepter enfin son homosexualité.

« Le moment est venu pour nous d'avoir une discussion franche »

« Cher Papa, j'ai pensé que le moment était venu pour nous d'avoir une discussion franche. Je t'aime beaucoup et je pense pouvoir parler au nom de mes frères et sœurs en disant que nous avons le plus grand respect pour toi en tant que père et de modèle de réussite », commence la trentenaire. Pas rancunière pour un sou, elle va jusqu'à s'excuser pour les critiques dont son père a été victime. « La vérité est que les gens ne comprennent pas que je te pardonnerai toujours ta manière de penser car que je sais que tu penses agir dans mon intérêt », poursuit-elle. Après ce pardon en forme de déclaration d'amour, Gigi Chao en vient diplomatiquement au fait, confiant à son milliardaire de père qu'elle aimerait le « rendre heureux » mais qu'en termes de relation, ses espoirs et la réalité sont en opposition totale. Et de regretter d'avoir pu lui laisser croire qu'elle était susceptible de se ranger à ses désirs. « Vous savez que j'ai eu des amants masculins dans le passé et j'ai été heureuse de ces relations, bien qu'elles aient été de courtes durées », révèle-t-elle.

>> Homosexualité au travail : un sujet tabou pour les RH <<

« Je sais qu'il est difficile pour toi de comprendre que je puisse avoir des sentiments pour une femme »

Désormais en couple avec une femme, ce depuis neuf ans déjà, la fille de l'homme d'affaires de 77 ans tente de lui expliquer son bonheur. « Avec Sean, je suis à l'aise et satisfaite de ma vie. Je sais qu'il est difficile pour toi de comprendre que je puisse avoir des sentiments pour une femme. J'ai du mal à l'expliquer vraiment moi-même. Ce sont des choses qui arrivent doucement, paisiblement. Et après tant d'années nous nous aimons toujours autant. J'aime vraiment ma partenaire qui prend soin de moi, me rassure », déclare-t-elle, regrettant toutefois de ne pas pouvoir partager certains aspect de sa vie avec son père. La jeune femme achève sa lettre en demandant une faveur à son père. Loin d'exiger que ce dernier devienne le « meilleur ami de sa compagne », elle souhaite simplement qu'il fasse preuve de davantage de considération à son égard et la traite comme l'« être humain normal et digne » qu'elle est. À noter qu'en 2012, Cecil Chao avait déjà proposé 50 millions d'euros à l'homme qui parviendrait à changer l'orientation sexuelle de sa fille.