Robin Williams : harcelée après sa mort, sa fille Zelda quitte Twitter et Instagram

Robin Williams : harcelée après sa mort, sa fille Zelda quitte Twitter et Instagram
Robin Williams : harcelée après sa mort, sa fille Zelda quitte Twitter et Instagram
Dans cette photo : Robin Williams
Harcelée par deux internautes, qui lui envoyaient des fausses photographies du corps de son père, Zelda Williams, la fille de l'acteur Robin Williams, a annoncé qu'elle quittait temporairement Twitter et Instagram.
A lire aussi


La cruauté de certains internautes n'a décidément aucune limite. Alors que Zelda Williams, 25 ans, pleure la mort de son père, l'acteur Robin Williams, deux internautes ont eu l'idée cruelle et morbide de lui adresser via Twitter de fausses photos du corps de son père.

Retrouvé pendu mardi 11 août dans sa demeure de Californie, Robin Williams laisse derrière lui sa femme Susan Schneider et ses trois enfants, Cody, Zachary et Zelda. Très éprouvée par la mort de son père, cette dernière avait posté sur Twitter un message en sa mémoire peu après l'annonce de sa disparition : une citation extraite du roman Le Petit Prince de Saint-Exupéry : « Toi, tu auras des étoiles comme personne n'en a... Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire ! » Une citation qu'elle avait fait suivre d'un « Je t'aime. Tu me manques. Je vais essayer de continuer à te regarder de là-haut. »

C'est peu après avoir posté ce message d'amour à son père que Zelda Williams a reçu des messages malveillants de la part d'internautes. D'après The Daily Mail, la fille de Robin Williams aurait reçu d'au moins de deux utilisateurs de Twitter de fausses photos du corps de l'acteur.

Profondément choquée, Zelda Williams a alors interpellé ses 170 000 abonnés pour leur demander de signaler le compte des deux internautes.

Zelda Tweet

« S'il vous plaît signalez les comptes @PimpStory @MrGoosebuster. J'en tremble. Je ne peux pas. S'il vous plaît. Twitter demande un lien et je ne vais pas l'ouvrir. Ne le faites pas non plus. Je vous en prie », a écrit Zelda Williams avant d'effacer son tweet. Suite aux signalements, les comptes de ses harceleurs ont été suspendus.

Quelques heures plus tard, la jeune femme a cependant déclaré qu'elle quittait Twitter afin de pouvoir faire son deuil.


« Désolée. Je devrais être au-dessus de ça. J'efface (Twitter) de mon téléphone pour un long moment, peut-être pour toujours. Seul le temps le dira. Au revoir. »

Peu après, Zelda Williams a laissé un message similaire sur Instagram. Remerciant les fans de Robin Williams pour leur soutien, elle explique avoir besoin de quitter les réseaux sociaux pour se laisser « le temps de guérir » et de décider si elle supprimerait ou non ses comptes.

Ce jeudi matin, les comptes Twitter et Instagram de Zelda Williams étaient toujours actifs, mais aucun autre message n'y a été posté.



« En ce moment difficile, s'il-vous-plait essayez de respecter mes comptes, ma famille et mes amis. Exploiter nos comptes pour des photos de papa ou me juger sur le nombre de photos de nous qu'on y trouve est cruel et superflu, a-t-elle poursuivi. Il y en a quelques-unes, mais les vrais moments privés que j'ai partagés avec lui étaient précieux, paisibles et, croyez-le ou non, sans photo ni « selfies ». Je l'ai partagé dans un monde où tous prenaient des photos avec lui, mais j'ai eu assez de chance pour passer du temps à ses côtés loin des objectifs. C'était plus qu'assez et je suis reconnaissante pour ces instants. Mes photos de famille préférées sont encadrées chez moi et non pas publiées sur les réseaux sociaux, ça restera ainsi. Elles auraient fini dans les médias ou sur des blogs, encore plus maintenant. Ça n'est pas ce dont je veux me souvenir. Merci pour votre respect et votre compréhension en ces temps difficiles. »