Pour la police de LA, une Noire aux bras d’un Blanc a beaucoup de chances d’être une prostituée

Pour la police de LA, une Noire aux bras d’un Blanc a beaucoup de chances d’être une prostituée
Pour la police de LA, une Noire aux bras d’un Blanc a beaucoup de chances d’être une prostituée
Dans cette photo : Quentin Tarantino
Une actrice afro-américaine a dénoncé le racisme de la police de Los Angeles après avoir été arrêtée en pleine rue, le 12 septembre dernier, pour avoir enlacé son compagnon, un Blanc. Les policiers pensaient en effet qu’il s’agissait d’une prostituée et de son client.
A lire aussi

L'actrice afro-américaine Danièle Watts, qui a notamment joué dans le film de Quentin Tarantino Django Unchained et la série Weeds, a été brièvement arrêtée le 12 septembre par la police de Los Angeles qui l’aurait prise pour une prostituée.

Le LAPD a indiqué dans un communiqué avoir reçu un coup de fil d’une personne anonyme signalant une « exhibition indécente » de la part d'« un homme et une femme à l’intérieur d’une Mercedes argent avec la porte ouverte ». Les policiers qui sont intervenus « ont repéré les deux individus qui correspondaient à la description des suspects, et ils ont arrêté la jeune femme sous prétexte qu’elle refusait de leur montrer sa carte d’identité. Après plus ample investigation, il ont conclu qu’aucune infraction n’avait été commise. Mme Watts et son compagnon ont alors été libérés » conclut la police, qui a décidé d’enquêter au sujet de cet incident.

« Une pute et son micheton »

Scandalisée par cet épisode traumatisant, Daniele Watts a posté un message le jour même sur sa page Facebook pour dénoncer cet acte qu'elle juge raciste, accompagné de photos prises au moment des faits. « Aujourd’hui j’ai été menottée et retenue par deux policiers du commissariat de Studio City parce que j’avais refusé de reconnaître que j’avais fait quelque chose de mal en montrant de l’affection à quelqu’un entièrement habillée et dans un lieu public. »


Daniele Watts

« Assise à l’arrière de la voiture de police, je me suis souvenue des innombrables fois où mon père est rentré frustré ou humilié par des policiers alors qu’il n’avait rien fait de mal. Sa honte et sa colère sont venus s’ajouter à ma propre frustration à l’idée de vivre dans un monde où j’ai accepté de croire que des “figures d’autorité” pouvaient simplement contrôler CE QUE JE SUIS !!!!!!! »

Son compagnon Brian Lucas, un chef plus connu sous le nom de Cheffy BeLive, a également apporté son témoignage sur sa propre page Facebook. Pour ce cuisinier prisé des stars et spécialiste de l'alimentation cru, les policiers « ont vu un Blanc avec des tatouages et une jolie Noire aux fesses moulées dans un short et conclu qu’il s’agissait d’une pute et de son micheton. »

Daniele Watts

>> Samuel L. Jackson ridiculise un présentateur qui l'a pris pour Lawrence Fishburne <<